Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Le QE de la BCE pourra être étendu jusqu’à ce que l’inflation revienne

Rédigé le 21 juillet 2016 par | Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

C’est la journée des banques centrales, mais la surprise provient de là où on ne l’attendait pas.

Le QE de la BCE pourra être étendu jusqu’à ce que l’inflation revienne. Il devient potentiellement éternel et les gérants inutiles.

Dans une interview accordée à la presse nippone ce matin, le patron de la BoJ, monsieur H. Kuroda, prévient les marchés au sujet de l’helicopter money : cela n’arrivera pas.

Ce qui ne l’empêchera pas de baisser éventuellement les taux japonais de 10 points supplémentaires en début de semaine prochaine. Ce qui ne produira aucun effet (à part faire reculer le yen durant le quart d’heure qui suivra l’annonce).

La BCE vient de délivrer l’essentiel de son message par communiqué de presse: les taux directeurs demeurent inchangés, ainsi que le montant mensuel de 80 Mds€ de les rachats d’actifs.

Cette campagne de gonflement du bilan de la BCE pourrait être prolongée au-delà du délai prévu qui coure jusqu’en mars 2017 : « Les rachats se poursuivront jusqu’à ce que l’inflation s’ajuste ».

Autrement dit le « QE » devient potentiellement éternel… et les lois du marché se retrouvent de ce fait abolies pour une durée indéterminée.

Tous les Assets Managers peuvent donc être licenciés, ainsi que les bataillons de contrôleurs du risque et de la compliance. Ils seront avantageusement remplacés par le GRAND ROBOT conçu pour refléter en temps réel la hausse éternelle des actifs voulue par les banques centrales.

Mots clé : - - - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire