Le QE aura au moins enrichi… Goldman Sachs

Rédigé le 16 avril 2015 par | Big caps, Toutes les analyses Imprimer

À Wall Street, il y a les initiés, les supers-initiés…  et ceux qui initient la FED.

Goldman Sachs fait partie de ce club très fermé (au point que « GS » en est probablement le seul et unique membre).

Goldman Sachs est aussi la seule « banque » qui ne possède aucun guichet et qui ne licencie pas de personnel.

Il faut dire que les résultats du 1er trimestre 2015 ne justifient pas de compression de la masse salariale puisque la firme annonce un bénéfice net de 2,84 Mds$ (+40% sur un an soit pratiquement 6$ de profit par action) et un chiffre d’affaires en hausse de 13,8% par rapport à fin mars 2014, à 10,61 Mds$.

C’est la division trading qui a fait la fortune de « GS » en ce début 2015… autrement dit, la spéculation dans un environnement où l’initié gagne à tous les coups.

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire