Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Le Prince Salmane met le marché pétrolier de mauvaise humeur

Rédigé le 1 avril 2016 par | Analyses Forex et Matières Premières, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Ce n’est vraiment pas un scoop, mais les marchés sont décidément très mal lunés et prennent tout de travers.

Le Prince Salmane met le marché pétrolier de mauvaise humeur… mais Wall Street semble n’avoir rien entendu.

Le prince Mohammed ben Salmane réaffirme que l’Arabie saoudite « n’acceptera pas de réduire ses livraisons sur le marché mondial si l’Iran n’agit pas de manière similaire ».

En réponse à ce discours constant de Ryad, Téhéran ne cesse de clamer que sa production va continuer d’augmenter. Celle-ci atteint à peine la moitié des quotas des années 80… le pays étant exsangue financièrement. Mais la hausse sera probablement plus lente qu’espéré vu la vétusté du matériel pétrolier, notamment dans le secteur de l’extraction et du raffinage.

Le baril de pétrole dévisse de -4% et s’enfonce sous les 36,8$ sur le NYMEX. Et devinez à qui cela ne fait ni chaud ni froid !

Aux opérateurs de Wall Street puisque les indices US cèdent à peine -0,5% contre -2,5% pour les places européennes.

Encore -1% de repli et le CAC40 affichera -10% par rapport au Dow Jones sur une période de 1 mois. J’ai bien peur que cela traduise une tentative désespérée de soutenir les actions américaines en vendant tout ce qui peut l’être sur les places étrangères.

Vu le creusement des écarts, l’élastique boursier ne va pas tarder à claquer !

Mots clé : - - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la lettre Pitbull

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter 

Laissez un commentaire