Le PMI est lourd à digérer

Rédigé le 20 novembre 2014 par | Toutes les analyses Imprimer

Tout le monde tente de digérer le recul de l’indice PMI composite (des services et de de l’activité manufacturière) en zone Euro. Le PMI s’est replié contre toute attente de 0,7 point à 51,4 points selon la première estimation ‘flash’ (un plus bas depuis juillet 2013).

Mais beaucoup plus intéressant que le chiffre brut (qui sera certainement révisé d’une manière ou d’une autre), c’est le commentaire de l’institut allemand Markit  qui compile l’indice: « les dernières annonces et les mesures de relance de la BCE censées éloigner ou juguler la menace de déflation puis revitaliser l’économie du Vieux Continent n’ont jusqu’à présence aucune incidence sur la croissance ».

Même exprimé de façon aussi claire et brutale, les marchés continuent de se comporter comme si les QE fonctionnaient… jusqu’au jour où ils vont changer d’avis.

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire