Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Le plus grand fonds de retraite du Japon perd 60 Mds€

Rédigé le 5 avril 2016 par | Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Quel gros titre à sensation ! Le plus grand fonds de pension japonais, qui gère la retraite des fonctionnaires nippons (GPIF), aurait perdu près de 60 Mds$ en trois mois suite aux vents contraires soufflant sur la bourse de Tokyo !

Quand le plus grand fonds de retraite Nippon se transforme en trader actions, ça donne ça…

Pas de panique ! Cela ne représente qu’une baisse de 6% de l’actif de ce fonds de 1000 Mds€ (oui : mille milliards d’euros). Mais attention, il s’agit d’un arrêté des comptes à l’issue du deuxième trimestre de l’exercice 2015-2016 (juillet-septembre, avec une chute du Nikkei de 20400 vers 16900, soit -20%).

Alors question…

Combien le GPIF, qui contient désormais 25% d’actions, a-t-il perdu entre le 2 décembre (Nikkei à 20000) et le 12 février (14865 points) alors que la bourse japonais a dévissé de -25% ?

Pour mémoire, sa performance du 1er trimestre calendaire s’élevait à -12,75% et avec -2,45% ce matin, le bilan depuis le 1er janvier s’établit à -17%.

Une rapide règle de 3 aboutit à un estimation très prudente de -10% perdus en 1 an.

La performance est tellement calamiteuse que la publication du résultat final de l’exercice 2015/2016 a été repoussé d’un mois, à fin juillet, après d’importantes échéances politiques et budgétaires pour le gouvernement Abe.

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la lettre Pitbull

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter 

Laissez un commentaire