Le pétrole sur le fil du rasoir après la publication des stocks hebdomadaires américains de l'AIE | La Bourse au Quotidien


Le pétrole sur le fil du rasoir après la publication des stocks hebdomadaires américains de l’AIE

Rédigé le 2 août 2018 par | Matières Premières, Pétrole Imprimer

pétroleLe repli du baril de pétrole a dépassé hier les 2% à New York, dès la mi-journée.

C’était bien avant que l’Administration américaine d’information sur l’énergie (EIA) n’annonce une hausse surprise des stocks de pétrole brut, à 3,8 millions de barils, alors que le consensus tablait sur une baisse de 2,8 millions de barils (hausse pas si « surprise » que ça pour les vendeurs, qui se sont fiés aux chiffres d’API, qui avait divulgué une évaluation de 5,6Ms$ barils mardi soir).

Le WTI proche d’un support

Les stocks d’essence ont quant à eux diminué de 2,5 millions de barils (l’activité raffinage est toujours intense, en l’absence de cyclones et autres intempéries), tandis que les stocks de distillats (Fioul) ont augmenté de trois millions de barils.

Le prix du baril se stabilise après cette publication vers 67,80$ contre 67,5$ avant les données hebdo de l’AIE : le WTI reste sur le fil du rasoir et il menace d’enfoncer à tout moment le plancher du corridor 67,5/70,5$, en direction des 64,5$, le plancher de la mi-juin.

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire