Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Le pétrole, le nouvel investissement par défaut ?

Rédigé le 4 mai 2016 par | Analyses Forex et Matières Premières, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Le gonflement de +2,8 millions de barils des stocks de pétrole US lors de la dernière semaine du mois d’avril contrarie un soudain rebond du WTI en direction des 44,9$ : le baril rechute vers 44,4$.

Il est difficile de comprendre les mouvements du pétrole des dernières 48 heures à la lumière des statistiques américaines,mais il apparait évident depuis quelques jours que les investisseurs cherchent désespérément où placer leurs liquidités.

Le fait qu’ils aient privilégié le pétrole fin avril – sans l’appui d’une conjoncture plus robuste ou d’une hausse de la demande chinoise – témoigne que l’or noir est un placement « par défaut » (ou faute de mieux), mais qui apparaît désormais préférable à se risquer dans un marché obligataire bullesque et sur des actions hors de prix.

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la lettre Pitbull

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter 

Laissez un commentaire