La Bourse au quotidien

Analyses et conseils boursiers indépendants

Le pétrole déséquilibré entre l’offre et la demande

Par Mathieu Lebrun03 Nov 2016

Hier soir, la Fed a, comme attendu, opté pour un statu quo à quelques jours des élections américaines. La banque centrale américaine a toutefois clairement laissé entendre qu’un nouveau resserrement était fort probable le mois prochain. Selon Bloomberg, la probabilité d’un tel tour de vis monétaire est désormais évaluée à 78%.

Hier, le pétrole a chuté de nouveau, au plus bas depuis un mois, après la publication des stocks hebdomadaires de pétrole américain. Ils ont augmenté de près de 15 millions de barils, contre 1,6 million attendu… Le choc a été donc été particulièrement violent : le Brent est retombé vers les 47 $ et le WTI à 45,5 $. Ce matin, le baril se reprenait légèrement, certains ayant profité de la faiblesse des cours pour acheter. Malgré tout le déséquilibre entre l’offre et la demande demeure important… et l’OPEP tarde à mettre en place le gel de sa production.

Du côté de la macroéconomie, sont prévues aujourd’hui les inscriptions hebdomadaires au chômage, les commandes à l’industrie en septembre et surtout l’ISM des services au mois d’octobre.

Du côté corporate maintenant :

  • Aux Etats-Unis, Facebook (US30303M1027) était vendu hier soir en after-hours après sa publication trimestrielle. En effet, si le premier réseau social au monde a une nouvelle fois dépassé les attentes (aussi bien en termes de CA que de bénéfices), la prudence affichée par la direction sur les perspectives 2017 a un peu refroidi les ardeurs des opérateurs. Le groupe compte en effet augmenter significativement ses investissements l’an prochain.

Le bal des trimestriels se poursuit dans l’Hexagone avec, une fois encore, des réactions boursières diamétralement opposées :

  • On notera par exemple l’envolée de Société Générale (FR0000130809), en hausse de plus de 5% vers les 36 € après des résultats supérieurs aux attentes.
  • Tout l’inverse de Veolia Environnement (FR0000124141), qui s’affichait comme la lanterne rouge du CAC en chute de près de 5% ce matin sous les 18,50 €. Le géant des services à l’environnement a abaissé sa prévision de CA annuel.
  • Au niveau des valeurs moyennes, Sopra Steria Group (FR0000050809) bondissait de plus de 6% ce matin vers les 98 €, la SSII ayant rassuré les opérateurs (qui craignaient un impact défavorable lié au Brexit) en confirmant ses objectifs annuels.
  • Air France-KLM (FR0000031122) évoluait de manière plus incertaine ce matin. En effet, après avoir ouvert en baisse de 4% sur les 5,20 €, le titre repassait ensuite dans le vert au-dessus des 5,50 €. En cause : du bon et du moins bon dans la publication du jour. Ainsi, si la compagnie aérienne a enregistré une baisse de ses recettes unitaires de 6,5% à base comparable au 3e trimestre, les résultats sont malgré tout ressortis légèrement supérieurs aux attentes des analystes.
  • A noter enfin qu’Orpea (FR0000184798) progressait de près de 2% ce matin sur les 76 € alors que l’exploitant de maisons de retraite s’attend désormais à dépasser son objectif de CA annuel de 2,81 Mds€.

Et nous terminons ce tour d’horizon avec les changements de recommandations de broker :

  • A noter seulement que Total (FR0000120271) évoluait de manière hésitante ce matin alors que JPMorgan a dégradé son conseil de « surpondérer » à « neutre » sur le groupe pétrolier tout en abaissant son objectif de cours de 46,50 € à 45 €.

Le CAC 40 tente la stabilisation

En ce jeudi, le CAC 40 tente de se stabiliser au-dessus des 4 400 points. Graphiquement, tant que les 4 395 points tiennent, un sursaut technique est possible en direction du gap baissier ouvert hier matin (zone de 4 450/4 460 points).

CAC 40

 

A l’inverse, une rechute sous les 4 395 points, en cassure du soutien ascendant en place depuis la mi-septembre (visible en bleuté + flèches vertes), relancerait le risque baissier avec alors les 4 370 points comme cible suivante.

COMMUNIQUEZ-MOI VOTRE
ADRESSE E-MAIL

Jim Rickards - Nouveau plaidoyer pour l'or

Je vais vous envoyer un exemplaire numérique, gratuitement, en français, de mon dernier livre maintenant.

Je sais que beaucoup de Français ne possèdent plus d’or dans leur coffre.

Ou bien quand ils en ont, ils n’en n’ont pas assez…

Pire : certains ont de l’or, mais sous une mauvaise forme…

C’est pourquoi j’aimerais vous offrir sans plus attendre un exemplaire gratuit de mon dernier livre : je vous demande de ne plus acheter une seul once d’or sans l’avoir lu !

Laissez moi votre e-mail ici

photo auteur

Mathieu Lebrun

Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

Voir les articles de Mathieu Lebrun

Infos Bourse, News & Opportunités

Suivez nous sur Facebook

Retour en haut

Si vous souhaitez recevoir des informations en exclusivité sur les IPO, OPA, augmentations de capital et autres opérations financières des partenaires de La Bourse Au Quotidien, inscrivez-vous ici :