Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Le passage d’une colombe (de la Fed) apaise le stress du marché

Rédigé le 12 septembre 2016 par | Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Un train peut en cacher un autre et c’est le dernier qui parle qui a raison

Donc c’est le président de la Fed de Minneapolis, Neel Kashkari, (un des nouveaux venus de la saison 2016/2017) qui impose sa vision et rassure Wall Street au moment où les indices américains menaçaient de partir en vrille.

Neel Kashkari est de l’avis qu’il « ne semble pas être une énorme urgence à faire quoi que ce soit de façon urgente dans la mesure où l’inflation semble plafonner vers +1,6% ».

Denis Lockhart (Fed d’Atlanta) défendait ce midi l’opinion inverse

Selon Denis Lockhart, « les dernières données disponibles dans sa région atteste de la solidité du marché de l’emploi et d’une trajectoire de l’inflation qui tend à se rapprocher de l’objectif des 2% de la Fed en 2017 ».

Ce n’était que le 4e avis concordant en une semaine… Les marchés commençaient à se lasser, alors ils préfèrent se laisser bercer par le discours plus colombe de Neel Kashkari.

A moins que les vendeurs à découvert réduisent la voilure sur le constat que la cassure des 4400 sur le CAC40 ou des 2980 sur l’Euro-Stoxx ne sera pas pour aujourd’hui. Mieux vaut reprendre un peu d’élan à la hausse pour mieux enfoncer les supports ultérieurement ?

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la lettre Pitbull

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter 

Laissez un commentaire