Le parti communiste chinois dépassé par les excès boursiers du SSE

Rédigé le 17 avril 2015 par | Autres indices, Toutes les analyses Imprimer

Les autorités de régulation de la bourse chinoise avaient appelé la veille les boursicoteurs à freiner leurs ardeurs, « à ne pas basculer dans l’irrationnel et les excès spéculatifs » : elles ont manifestement été entendues puisque la réponse du marché est absolument cinglante et sans équivoque.

C’est un énorme bras d’honneur de +2,2% − avec un « gap » haussier initial de +2% − qui salue les appels au calme de Pékin : le SSE inscrit un nouveau record annuel à 4.317Pts (soit +100% depuis le 28 août 2014 et +1.050Pts, ou +33%, depuis le 1er janvier).

Une interprétation possible de cette nouvelle forme de désobéissance civile, c’est que si Pékin (donc le parti communiste) recommande quelque chose en matière économique, alors, c’est faire l’inverse qui constitue l’option la plus pertinente (un peu comme si Pékin était une boussole indiquant le sud).

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire