Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Le Parlement européen refuse le statut avantageux d’économie de la marché à la Chine

Rédigé le 12 mai 2016 par | Statistiques et données macro, Toutes les analyses Imprimer

Alors que la conférence de presse de Mark Carney et ses collègues de la Banque d’Angleterre se poursuit, alors que les débats se focalisent sur la thématique unique du potentiel Brexit (c’est du 50/50 selon les « bookmakers »… mais attention au biais introduit par le fait que de nombreux parieurs influents appartiennent à la City très pro UE), nous apprenons le Parlement de l’UE vient justement de voter contre l’octroi à la Chine de l’avantageux statut d’économie de marché.

Le Parlement Européen refuse le statut avantageux « d’économie de la marché » à la Chine.

Une vote favorable – synonyme de levée de la plupart des barrières anti-dumping – aurait pourtant dû intervenir d’ici fin 2016 mais les experts de Bruxelles, et les parlementaires européens – estiment que Pékin n’a pas mené à bien les réformes structurelles exigées, malgré un délai d’adaptation de 15 ans (c’est à dire depuis son adhésion à l’Organisation mondiale du commerce en 2001).

La Chine se voit donc opposer un refus massif par le Parlement réuni à Strasbourg : 546 voix contre 28 et 77 abstentions.

Le dossier de l’acier a pesé lourd – c’est le plus visible – mais l’Europe a également payé un lourd tribut en terme d’emploi via la concurrence déloyale chinoise dans l’éolien et le photovoltaïque (saturation du marché, vente à perte).

Mots clé : - - - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire