Le NFP (d’avril) ne fait pas le printemps !

Rédigé le 4 mai 2018 par | Indices, sociétés et marchés, Statistiques et données macro, US Imprimer

NFPLe NFP (Nonfarm Payrol, ou rapport sur l’emploi américain) ne fait pas le printemps !

Le taux de chômage US chute à 3,9% (contre 4,1% en mars) mais pas de quoi distraire les opérateurs de leur sieste (entamée de bon matin pour ne rien vous cacher).

Parce que tout le monde sait bien qu’il y au moins le triple de citoyens américains sans emploi et qui n’ont plus le droit à une indemnité (ils perdent ainsi leur statut officiel de chômeur, et hop ! disparaissent des statistiques officielles)… et un réservoir d’au moins 50 millions de personnes qui pourraient exercer une activité mais qui y renoncent pour diverses raisons, la première étant qu’il n’y a pas de boulot dans « la vraie vie » (pas celle que nous dépeignent les « stats »).

Pression sur les salaires

En terme de créations d’emplois, c’est une nouvelle fois décevant, avec +164.000 au lieu de la fourchette de +190.000 à +200.000 anticipée… mais la bonne nouvelle, c’est que la progression des salaires est extrêmement « sage » (+0,1% au lieu de +0,2% anticipé), à tel point que la hausse du mois de mars est révisée à +0,2% au lieu de +0,3% initialement.

Pourquoi les salaires ne progressent-ils pas davantage dans le contexte de plein emploi ?

Nous vous renvoyons au second paragraphe de ce flash… les chiffres d’avril nous en administrent une démonstration édifiante.

Le marché du travail US va peut-être bien… mais statistiquement, il va trop bien

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire