Le Nasdaq déborde 7 500 points, donc la hausse n’est pas finie !

Rédigé le 7 novembre 2018 par | Analyses indices, Indices, sociétés et marchés, US Imprimer

Une hausse de Wall Street était attendue pour célébrer des élections de mi-mandat sans surprise (c’est le scénario habituel depuis 1972 : toutes les élections de mi-mandat ont été plus ou moins sévèrement perdues par l’hôte de la Maison-Blanche) mais les opérateurs étaient peu nombreux à pronostiquer que ce « non-évènement » engendrerait une hausse de 1,3% sur le S&P500 et de 1,8% sur le Nasdaq.

Le « Composite » refranchit en force les 7 500 points et s’ouvre le chemin des 7 560 (50% de retracement de la baisse de 8 130 à 6 990 points) puis des 7 650 aux 7 670 (l’ex-résistance de la mi-octobre).

Le dollar rechute vers 1,15/€ après les midterms, la livre turque redresse la tête

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire