Le moral des ménages américains chute… malgré les sommets de Wall Street

Rédigé le 28 avril 2015 par | Toutes les analyses Imprimer

Wall Street prend un méchant coup derrière la tête ! Le coup de massue est lié à une chute aussi sévère qu’inattendue de l’indice de confiance du Conference Board de plus de 6%, de 101,4 vers 95,2… au lieu d’un consensus voisin de 102,5

La dégradation des chiffres de l’emploi, publiés il y a quelques jours, un climat social tendu (comme les violentes émeutes de Baltimore le démontrent) expliquent ce plongeon d’avril…

Mais il n’y a pas que la conjoncture récente qui inquiète les américains. Ces derniers ne voient plus leur avenir en rose − et ce malgré l’enchainement des records absolus à Wall Street −, c’est ce que démontre l’item « attentes » de cette même enquête, qui tente de quantifier comment les ménages voient leur avenir, et qui chute, encore plus brutalement, de 96 vers 87,5 (soit plus de 8%).

Et l’effet de richesse lié à la bulle des actions… qu’est ce que les américains en font ?

Eh bien, pas grand chose en ce qui concerne les 50% de la population qui n’en détiennent pas du tout. Et probablement pas grand chose non-plus pour les 80% qui ne possèdent pas pour plus de 20.000$ de titres dans leur épargne.

L’effet richesse… ce n’est que pour les plus riches, comme le Conference Board a tort de sonder les 99% les plus pauvres !

 

Mots clé :

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire