C’est le meilleur moment pour acheter des actions depuis 5 mois

Rédigé le 3 août 2011 par | Autres indices Imprimer

Cher trader,

Il me semble que l’actualité des marchés nécessite d’interrompre notre petite trêve estivale. Je viens donc vous tenir compagnie non pas pendant votre café matinal, mais à l’heure de l’apéro du déjeuner. Promis, je ne vous gâche pas l’après-midi et vous pourrez faire votre sieste tranquille.

Mercredi dernier, je discutais avec Sébastien Duhamel, analyste technique que vous connaissez. Nous étions sur les 3 700 points et je lançais les paris :

– Je parie un déjeuner que le CAC40 redescendra sur les 3330 en septembre ;

– 3300 ?! t’es folle ! on approche de supports très importants ! il faut attendre de voir comment les US vont régler leur problème, mais le CAC est complètement en excès par rapports aux indices américains. Ca ne peut pas continuer ! J’attends encore un peu, je sors de mes puts et je rachète.

La semaine dernière, Sébastien était largement positionné à la baisse dans son portefeuille turbos. Vendredi, il a vendu ses positions puts sur des gains 40%, 34% et 80% réalisés en une semaine : sage décision, vu les marchés, mieux vaut verrouiller et prendre rapidement ses gains, comme je vous l’ai dit l’autre jour. Et comme il le dit lui-même « il sait comment jouer la baisse des marchés ».

Ce mercredi matin, au moment où vous écris, nous sommes sur les 3 465 points. Le CAC 40 entame sa huitième séance de baisse — série historique depuis 2009. J’envoie un email à Sébastien et fanfaronne :

« 3 330 points AVANT le 1er septembre finalement ! On est sortis d’un canal baissier super pentu, aucun support à l’horizon avant les 3 330, les plus bas de mai-juillet de l’année dernière ! »

Voici sa réponse, quelques minutes plus tard :

« QUOI ?! Tu veux quand même pas vendre MAINTENANT ?! t’es complètement folle ! » (décidément !). « Le potentiel de baisse est maintenant de plus en plus faible et donc le risque aussi.C’est très probable que les supports tiennent après cette série de baisse, c’est rare ce genre d’opportunités. C’est comme si on était après Fukushima et même pire, et on a vu le rebond que l’on a eu derrière dans ce genre de situation, de même que début juillet 2010, où j’avais mis beaucoup de calls… Et c’est en procédant ainsi que j’ai fait les meilleures perfs l’année dernière.

Je ne pense pas que l’on fera les 3 300/330, je pense que l’on va s’arrêter au-dessus des 400. Et au pire, même si on faisait 3 380, étant à 3 450 on peut perdre seulement 70 points, mais en gagnez 400. C’est une énorme opportunité d’achat, peut-être la meilleure que l’on ait depuis le début de l’année ! Un niveau énorme comme ça, sur lequel on arrive sur le CAC, on l’achète. Si on n’achète pas maintenant, on n’achète jamais (!!). Je vais donc nous mettre très probablement sur l’indice dans la journée comme annoncé hier aux abonnés et peut-être sur d’autres valeurs également.

Et t’inquiètes pas, si je prends du call CAC je choisirai bien la barrière ; le risque pour les abonnés est mesuré et le potentiel de gain important. Idem sur les valeurs que je mettrai pour le faire dans de bonnes conditions.

Bon, allez, je te laisse, faut que je suive tout cela pour entrer au mieux et ne pas louper un début de rebond, ce qui me donnerait des points d’entrée moins intéressants ; ca bouge très vite. A plus. »

Hum…

J’avoue être dubitative, sceptique, confuse. Car là, s’affrontent vraiment deux grandes manières de voir les marchés : je me dis que les marchés ne PEUVENT pas rebondir étant donné le contexte macro. Certes, nous sommes sur des supports, mais la réalité économique ne va pas se plier à des supports théoriques !

Du point de vue de l’analyste, au contraire, seuls ces supports et les outils graphiques / mathématiques comptent car le marché est à considérer comme une entité qui réagit comme une foule, selon des schémas, des principes étudiés, connus et que l’on peut anticiper.

Que faire.

_____________________Pour vous aider dans vos trades______________________

URGENT – ALERTE AU KRACH : c’est maintenant qu’il faut vous protéger !

2 menaces imminentes pèsent sur votre portefeuille, c’est donc le moment de ne pas prendre de risque avec vos investissements et de vous couvrir contre la crise souveraine de la zone euro.

Préparez-vous dès aujourd’hui au pire des scénarios en découvrant les deux risques imminents qui menacent votre portefeuille dans ce message…

______________________________________

Je me penche du côté de nos collègues américains. Et là, Jeff Clark — un des responsables analystes techniques US — est affirmatif : « c’est le meilleur moment pour acheter des actions depuis 5 mois ».

Ah. Lui aussi.

Je vous livre donc son analyse, qu’il a rédigée avant-hier :

« Le ciel nous tombe sur la tête. Les Etats-Unis s’effondrent. La pensée communes et mainstream commencent à voir la fin du monde.

Alors achetons des actions.

Euh… ?

Bien sûr, ça a l’air complètement dingue. Qui, sain de corps et d’esprit, voudrait acheter des actions dans ce contexte ?

Le truc, c’est que si vous voulez faire de l’argent, c’est maintenant que vous devez acheter le marché. Regardez le charts du VIX, l’indice de la Volatilité.

Graphique du VIX

Comme vous le savez, le VIX est l’indice de la peur du marché. Un VIX qui chute indique que les investisseurs sont confiants ; un VIX qui grimpe montre leur peur.

Comme vous pouvez le constater, nous venons d’avoir un nouveau pic : les investisseurs ont peur.

Ils sont tellement peur en fait sur le VIX a fait un plus haut en dehors de ses bandes de Bollinger (en bleu sur le graphique) la semaine dernière. Les bandes de Bollinger mesurent la volatilité. Elles indiquent le trading range le plus probable pour une action ou un indice. A chaque fois qu’un cours évolue en dehors de ses bandes de Bollinger, cela indique un excès — un mouvement brutal qui peut se retourner à tout moment.

La semaine dernière, le VIX a clôturé au-dessus de la bande haute — indiquant donc un excès dans la crainte du marché. Bien sûr, nous savons tous que le meilleur moment pour acheter le marché c’est quand les investisseurs sont paralysés par la peur et par la crainte de nouvelles pertes. Ils sont alors prêts à tout vendre à n’importe quel prix.

Nous avons déjà vu ce film plusieurs fois — et en fait, déjà deux fois depuis le début de l’année — ; et la fin de l’histoire ne change jamais.

Regardez une nouvelle fois le graphique du VIX ; regardez les plus-hauts de la mi-mars et de la mi-juin. A chaque fois, le VIX a dépassé la bande de Bollinger supérieure. Au moment ou le VIX revient entre les deux bandes, c’est un signal d’achat du marché. Dans les deux cas, le S&P500 a gagné du terrain.

Le VIX est revenu entre les deux bandes lundi dernier. Et même si, bien sûr, il n’y a aucune garantie que l’histoire se répète et que nous ayons encore cette fois un très fort rebond, je pense que le risk/reward est pour nous. Aujourd’hui est le meilleur moment pour acheter le marché depuis mars.

Alors j’achète. Peut-être devriez-vous faire de même.

Jeff Clark »

Voilà donc, chez trader, le positionnement d’un des responsables analystes de nos bureaux américains. Sébastien est de son avis comme vous l’avez lu. Et c’est ce qu’il a commencé à faire hier dans son service. Je viens de recevoir une alerte de Mathieu Lebrun, responsable d’un service de trading sur les CFD, qui est de cet avis aussi : c’est le moment d’acheter le CAC40.

Je tiens cependant à préciser quelque chose — car je vous vois déjà venir : nous parlons d’un REBOND fort et rapide, dans un contexte baissier.

Il ne s’agit donc pas là d’acheter le marché et d’aller s’endormir sur votre serviette de plage (en plus, c’est mauvais pour la peau). Enfin, si : vous pouvez faire une sieste de quelques séances, mais ayez l’oeil, car une fois ce rebond entamé, il sera violent et rapide. Il faudra donc appliquer votre dernière leçon : prendre vos gains rapidement.

Allez, bons trades et bonne continuation de vacances.

Nathalie Boneil

Mots clé : - -

Nathalie Boneil
Nathalie Boneil
Directrice de la rédaction aux Publications Agora

Nathalie Boneil est Directrice de la rédaction aux Publications Agora. Elle a travaillé dans l’univers de la Bourse plus de 4 ans – mais c’est depuis toute petite que son grand-père lui parle des marchés et de l’investissement. Aujourd’hui, elle travaille avec nos rédacteurs et analystes sur les marchés actions pour qu’ils vous proposent les meilleurs services, les meilleures idées d’investissements, de manière la plus simple et la plus profitable qui soit pour vous.

Son rôle est tout simple : rendre les idées, les méthodes, les stratégies de nos analystes professionnels facilement compréhensibles et directement applicables pour vous. Elle met l’analyse technique à votre portée, vous montre les opportunités, les pièges à éviter, et vous explique les moyens de vous positionner sans vous noyer dans un jargon d’experts.

5 commentaires pour “C’est le meilleur moment pour acheter des actions depuis 5 mois”

  1. […] http://lebilletdutrader.com/2011/08/03/le-meilleur-moment-pour-acheter-des-actions-depuis-5-mois/ […]

  2. […] (Déjà, mercredi dernier, j’avais du mal à vouloir jouer un rebond, comme je l’expliquais dans mon article.) […]

  3. […] “Oui, mais Philippe… ok, je ne dis pas que c’est le moment de vendre les titres de son portefeuille, ni de shorter le marché… mais de là à acheter ? Le marché est complètement irrationnel, absurde. Vous ne pensez pas qu’il vaut mieux attendre encore un peu que ça se calme, voir ce que ça donne, si on revient sur les 3000 points ou si on entame un rebond ?” Pourquoi on ne reviendrait pas sur les 2980 et sur les 2400 points là ? C’est quand même le sauve-qui-peut généralisé, le contexte est pourri. Pourquoi on s’arrêterait maintenant ?”. (Déjà, mercredi dernier, j’avais du mal à vouloir jouer un rebond, comme je l’expliquais dans mon article) […]

  4. […] 3 et 5 août derniers, déjà, nous vous avions expliqué dans ces lignes que c’était le […]

  5. […] ◊ Est-ce le moment de racheter ? Pour les investisseurs de long terme, la récente débandade sur les marchés est du vrai pain béni. C’est ce que je vous disais l’autre jour : c’est le meilleur moment pour acheter des actions depuis cinq mois. […]

Laissez un commentaire