Le méga flop ASSYSTEM : première victime du ralentissement en Allemagne ?

Rédigé le 16 septembre 2014 par | Mid et Small Caps Imprimer

C’est l’une des premières grosses déceptions sur les résultats du premier semestre dans le monde des small caps. Traditionnellement en effet, les small publient plutôt en septembre et ce n’est donc que maintenant que l’on commence à voir les bons et les mauvais élèves. Parmi ces derniers, il y a Assystem (FR0000074148), qui a perdu 20% en une semaine, sanctionné par de mauvais résultats.

Le spécialiste de la R&D externalisée et de l’ingénierie des infrastructures complexes a publié des comptes très décevants : une marge nette qui chute de 3,4% à 1,8% entre le S1 2013 et celui de cette année, et qui est nettement inférieure aux attentes.

Cette dégradation de la rentabilité est largement due aux difficultés en Allemagne, qui pèse 11% du chiffre d’affaires du groupe. Par ailleurs, sur le premier semestre, Assystem accuse une perte nette de plus de 3 M€. Il y a une déflation généralisée dans le secteur de la R&D et d’une manière générale, le pays en plutôt dans une tendance déflationniste.

chute de assystemCette situation est donc bien compliquée pour les entreprises comme Assystem qui n’ont pas atteint la taille critique dans le pays et ne peuvent donc pas imposer leurs prix. Quand vous êtes un petit acteur dans un pays et que les grands groupes se battent pour grignoter quelques parts de marché, vous ne pouvez pas imposer vos tarifs. Difficile donc de dégager de la rentabilité dans ces conditions.

Sanction immédiate : le cours de Assystem a perdu plus de 20% depuis le 8 septembre.

Les prévisions de la direction pour la fin d’année (légère croissance organique et stabilité de la rentabilité opérationnelle) ne font même plus réagir les marchés : les prévisions ne suffisent plus à rassurer.

Il faut dire que l’action n’est pas spécialement donnée aux cours actuels avec un PER de 16 et une VE/ROC de 8. Ce n’est pas une aubaine pour le secteur et les investisseurs préfèrent en ce moment éviter les midcaps qui sont en difficultés… Il va falloir laisser passer l’orage…

Mots clé : -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Laissez un commentaire