La Bourse au quotidien

Analyses et conseils boursiers indépendants

Le marché préparerait-il une soupe à la grimace ?

Par Mathieu Lebrun31 Oct 2016

Vendredi, les marchés américains ont terminé la semaine de manière hésitante. La première estimation de la croissance du PIB américain au troisième trimestre est ressortie supérieure aux attentes (à +2,9% contre +2,5% de consensus). Sentiment atténué par la réouverture surprise de l’enquête du FBI sur les emails d’Hillary Clinton. Timing un peu surprenant, surtout à quelques jours de l’élection présidentielle américaine.

Cette semaine, le compte rendu de la Fed sera à suivre mercredi soir. Sur ce point, même si les chiffres de la croissance vont dans le sens d’une poursuite du resserrement monétaire, à quelques jours du vote américain, un statu quo reste largement privilégié.

En ce début de semaine, le secteur pétrolier poursuit sa consolidation avec un baril de WTI de retour sous les 49 $ sur fond d’échec des dernières discussions au sein de l’OPEP afin de mettre en pratique le gel de production décidé fin septembre.

Toujours au niveau de la macroéconomie, en Europe, Eurostat a communiqué à 11h une première estimation de l’inflation en zone euro au mois d’octobre et du PIB au troisième trimestre. Cet après-midi à Wall Street, les chiffres de la consommation américaine (dépenses et revenus des ménages) au mois de septembre ainsi que l’indice PMI de Chicago seront au programme.

En Asie ce matin, la tendance était relativement incertaine avec notamment quelques profit warnings sur certaines valeurs japonaises comme Sony (JP3435000009) ou Panasonic (JP3866800000).

Toujours sur le front de la microéconomie, mais en Europe cette fois, plusieurs publications d’importance seront à suivre dans l’Hexagone, mais en seconde partie de semaine. Comme notamment Axa (FR0000120628), L’Oréal (FR0000120321) ou encore Veolia Environnement (FR0000124141) jeudi.

Dans l’immédiat, les parapétrolières restent attaquées, comme CGG-Veritas (FR0013181864) qui baissait de près de 3% ce matin sous les 24,50 €, dans le sillage donc de la poursuite de la correction de l’or noir. Saint-Gobain (FR0000125007) démarrait la semaine en baisse de plus de 1%, de retour sous les 40 €, le groupe ayant pris acte de la décision d’un tribunal suisse de s’opposer à l’opération de rachat du groupe Sika. La famille fondatrice de la cible a toutefois indiqué hier qu’elle restait ouverte à des négociations tripartites avec le groupe français.

En Europe, le britannique WPP (GB00B0J6N107) ouvrait en hausse de 3% à 1770 pence à Londres, le marché saluant le bond de plus de 23% du chiffre d’affaires au troisième trimestre, malgré un ralentissement de la croissance organique du numéro un mondial de la publicité.

Du côté des changements de recommandations de broker en ce lundi, Gemalto (NL0000400653) restait orienté à la baisse (en repli d’un peu plus de 3% vers les 50 €) alors que quelques ajustements sont à noter suite à l’avertissement lancé en fin de semaine dernière. Barclays ne vise ainsi plus que 50 € pour une recommandation maintenue à « sous-pondérer » tandis CM-CIC Securities a abaissé son conseil « d’achat » à « neutre » pour une valorisation ramenée à 55 €.

A l’inverse, Lagardère (FR0000130213) ouvrait dans le vert dans les premiers échanges, en progression de près de 1% vers les 23 € alors que Goldman Sachs a intégré le titre à sa liste de valeurs favorites tout en relevant de 25,50 € à 27,80 € son objectif de cours. Scénario qui va dans le sens d’une sortie par le haut du range (visible en rectangle sur le graphique ci-dessous) que j’anticipe dans Agora Training.

LAGARDERE

Le CAC 40 va-t-il se replier sous les 4 495 ?

Assez peu de changement en ce début de semaine sur notre indice. Graphiquement, on continuera à mettre sous surveillance la zone horizontale clé des 4 495 points (visible en rectangle rosé).

CAC 40

En effet, en cas de rupture, une accélération des dégagements serait à craindre vers la zone de gap du 18 octobre (région des 4 465/4 480 points, c’est le cercle rosé sur le graphique).

A la hausse, le franchissement des 4 555 points permettrait d’envisager une poursuite de la progression vers les plus hauts de lundi dernier, voire vers les sommets annuels en cas d’extension.

photo auteur

Mathieu Lebrun

Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

Voir les articles de Mathieu Lebrun

Infos Bourse, News & Opportunités

Suivez nous sur Facebook

Retour en haut

Si vous souhaitez recevoir des informations en exclusivité sur les IPO, OPA, augmentations de capital et autres opérations financières des partenaires de La Bourse Au Quotidien, inscrivez-vous ici :