Le luxe sous pression

Rédigé le 5 septembre 2018 par | Actions, Big caps, Indices, sociétés et marchés Imprimer

Oui, vous ne rêvez pas avec mon titre… Il n’est seulement accrocheur mais révélateur d’un nouveau paradigme sur les marchés. Le luxe semble perdre son aspect défensif… Prenons par exemple LVMH. Le leader mondial du luxe vient de perdre plus de 8% sur les cinq dernières séances tout simplement parce que les investisseurs commencent à s’apercevoir que les chiffres en provenance d’Asie sont moins bons que prévu… Certes, la Chine continue de bien se comporter mais elle ralentit avec par exemple ce matin un PMI des services qui se retrouve à son plus bas niveau depuis dix mois à 51,5 en  août. Le PMI manufacturier avait atteint 50,6 sur la même période, soit son plus bas niveau depuis juin 2017… Difficile dans ces conditions d’acheter un secteur qui a superformé depuis des mois et des mois. D’ailleurs sur la même période, Kering abandonne 7,5% et Hermes 4,5%.

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias, conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management, responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance, consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Laissez un commentaire