Le général Sissi annonce des chantiers pharaoniques pour désengorger Le Caire

Rédigé le 12 mai 2015 par | Toutes les analyses Imprimer

Alors que l’Egypte traverse sa plus grave crise économique depuis les années 90 (la situation se dégrade depuis les 1ers troubles politiques en 2012), le général Sissi -invité dans la tribune d’honneur aux côtés de Vladimir Poutine pour les célébrations du 9 mai à Moscou- annonce le projet de création d’une nouvelle capitale pour l’Egypte, afin de désengorger le Caire et sa région qui étouffent sous 18 millions d’habitants.
Il en coûterait environ 50 Mds$ pour la première phase des travaux : les  Emirats arabes unis et le Koweït participeraient pour environ un quart (soit 12 Mds$).

Ce ne sont pas les projets pharaoniques du général Sissi qui vont impressionner Abu-Dhabi ou Dubaï avec ses îles artificielles géantes et ses forêts de tours de plus de 300m de haut… mais l’Egypte a-t-elle réellement les moyens de bâtir une capitale grande comme 7 fois Paris ?

D’ailleurs, quel pays au monde en aurait les moyens ?

Le dernier à s’y être risqué fut le Brésil qui réussit effectivement à délocaliser les institutions, le parlement et les ambassades au beau milieu du pays au début des année 60… mais qui n’a jamais réussi à maitriser une expansion anarchique de l’habitat (1 million de personnes n’ayant trouvé à se loger compte tenu du plan d’urbanisme initial).

La nouvelle capital égyptienne, ce serait 5 fois Brasilia (2,4 millions d’habitants en 2015)… et Sissi veut en plus mener à bien la reconstruction du phare d’Alexandrie !

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire