Le gaz russe va passer par le Kazakhstan pour arriver en Chine

Rédigé le 28 août 2014 par | Matières Premières Imprimer

Le Kazakhstan propose officiellement la construction d’un gazoduc de plusieurs milliers de kilomètres à travers son territoire permettant de relier les champs gaziers russes à la Chine (et ses zones industrielles).

C’est une proposition qui s’inscrit dans la logique du contrat de livraison de 38 Mns de mètres cube de gaz russe par an à la chine sur 30 ans (signé à Shanghai le 21 mai dernier).

NB: pendant ce temps, l’essentiel du gaz de schistes extrait aux Etats-Unis, vendu bien en-deçà de son coût de production, est de surcroît liquéfié et transporté par train, ce qui alourdit les coûts associés : c’est la gaz le moins rentable du monde… Il deviendrait profitable s’il était vendu au tarif où l’Europe achète le sien.

Ph.B

 

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire