Le Forex a les nerfs à vif

Rédigé le 26 mai 2009 par | Matières Premières Imprimer

Le dollar mord la poussière : 400 pips gagnés La monnaie américaine a eu une semaine difficile avec des mises en chantier au plus bas à moins de 460 000 unités, soit près de 13% de baisse en rythme annuel alors même que les permis de construire ont chuté de plus de 3%.

Je vous recommandais, lors de mon dernier article, l’achat d’EUR/USD sur repli. Depuis, la paire a gagné près de 400 pips !

Un front contre le dollar Jeudi dernier, l’indice de la Fed de Philadelphie a fait ressortir que le sentiment des industriels de ce district restait morose avec un indice largement négatif à -22,6 (alors que les analystes attendaient une plus forte amélioration). Voilà qui n’arrange pas les affaires du dollar.

De plus, le récent rally sur les marchés actions a ravivé l’appétit pour le risque des investisseurs et fait pression à la baisse sur le dollar, jusqu’ici recherché pour son statut de valeur refuge. Résultat : le dollar index a plongé de 8% en un mois à peine.

Il ne faut également pas oublier les accords signés entre la Chine et son premier partenaire commercial, le Brésil, qui ont décidé de ne plus utiliser le dollar américain dans leurs transactions. Un nouveau pas vers la fin du règne de la devise américaine.

Et puis, malgré tous ses efforts, la Fed ne parvient pas à rassurer. Le dollar plonge…

Nous sommes finalement à un tournant dans cette crise Alors qu’on pensait entrevoir une amélioration, la question des effets secondaires des perfusions d’argent injectées dans l’économie mondiale va venir faire une sélection entre les pays et changer, j’en suis sûr, certains rapports de force entre les puissances mondiales.

USD/JPY et EUR/GBP en zone clé ! Pour en profiter, je vous propose aujourd’hui de nous pencher sur la situation de l’USD/JPY et de l’EUR/GBP.

1. Commençons par l’USD/JPY La paire USD/JPY faiblit fortement suite aux déconvenues rencontrées par la monnaie américaine. Le yen lui, pourrait profiter d’un retour de l’aversion au risque et surtout de perspectives économiques un peu moins mauvaises que prévues, avec des signes de ralentissement de la crise. La Banque du Japon déclarait cette nuit que l’économie évoluait conformément aux prévisions de la Banque centrale et que la « chute libre » était terminée.

Graphique USD/JPY quotidien

Graphique USD/JPY quotidien

Graphiquement le cours, après avoir échoué à revenir au-dessus de 100 yens, vient de passer sous la moyenne mobile à 100 jours et pourrait donc revenir tester les plus bas de mars, en dessous de 90 yens.

La rupture des 93,60 serait un signal de vente pour viser un retour sur le support à 90, soit plus de 300 pips de gains à prendre.

2. Passons à l’EUR/GBP à présent La paire a testé de nouveau un support très important cette semaine, sans parvenir à le casser. Si ce support tient, nous devrions assister à un rebond de la paire au profit de la monnaie européenne.

Graphique de l'EUR/GBP

Aussi tant que nous restons au-dessus de 0,8720, nous pourrions aller tester les 0,8990 puis les 0,93.

A l’inverse la sortie par le bas du triangle, en passant en dessous de 0,8670, serait un signal de vente pour viser un retour sur 0,8380 puis 0,80.

[NDLR : venez profiter des conseils de Jérôme et de Marc lors de notre grande Journée de l’Analyse Technique ! Ils vous dévoileront leur méthode… mais surtout leurs prévisions sur les marchés ! Réservez vite votre place…]

Mots clé : - - - - -

Jérôme Reviller
Jérôme Reviller

Passionné de finance et autodidacte, Jérôme Revillier dirige aujourd’hui une société de gestion spécialisée sur le marché des changes. Il collabore avec des investisseurs particuliers avertis, des institutionnels ou encore des hedge funds cherchant de la performance absolue.

Vous pouvez croiser Jérôme sur des salons comme Actionaria, le salon du Trading ou le salon de l’Analyse Technique – il parcourt aussi la France, la Suisse et la Belgique pour rencontrer les investisseurs et leur faire partager son approche bien particulière des marchés.

Laissez un commentaire