Le FMI revoit à la baisse les prévisions de croissance en Afrique

Rédigé le 20 juin 2016 par | Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Le FMI vient de réduire de moitié ses anticipations de croissance 2016 de 6,1% à 3%. Ce ralentissement est directement relié à la chute du prix des matières premières et relève essentiellement d’un impact mécanique sur le volume du PIB.

Le FMI revoit à la baisse les prévisions de croissance en Afrique, signes de robustesse intacts.

Il ne s’agit donc pas d’un déclin structurel des économies africaines comme on peut l’observer au Brésil avec une récession anticipée à -4,8% cette année, du fait d’une chute du pouvoir d’achat des brésiliens et de la baisse des dépenses publique… L’Etat de Rio de Janeiro venant de se déclarer en faillite ce weekend, incapable d’assumer le coût de financement des jeux olympiques qui débuteront le 5 août.

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire