Le Dow Jones vers ses plus hauts historiques ?

Rédigé le 1 octobre 2012 par | Autres indices, US Imprimer

__________________Pour vous aider dans vos trades__________________

Découvrez la sélection de notre spécialiste des minières !
Avec son service d’investissement sur l’or et les matières, elle sélectionne chaque mois les meilleures valeurs pour accroître le portefeuille de ses lecteurs. Or, métaux précieux, matières agricoles, minières — les opportunités sont nombreuses !

Avec une performance moyenne de 15,98% par trade depuis la création de son service, notre spécialiste a fait la preuve de son expertise : donnez-vous une chance de faire aussi bien…

__________________

Après l’annonce du QE3 il y a trois semaines, les indices américains ont atteint de nouveaux plus hauts annuels. Et même si le chômage n’en finit pas de progresser des deux côtés de l’Atlantique et que le potentiel de hausse paraît relativement limité sur les indices américains, le mois d’octobre sera décisif : la tentation pourrait être grande pour les opérateurs d’aller tester la zone des plus hauts historiques.

La Fed voudra probablement éviter une correction significative avant les présidentielles américaines début novembre.

Octobre 2012, le retour d’octobre 2007 ?
Voyons les enjeux avec le graphique hebdomadaire du Dow Jones :

Graphique du Dow Jones

Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

A cette échelle hebdomadaire, la configuration n’a pas vraiment changé. Le RSI 14 reste sous une oblique baissière qu’il reviendra sans douter tester.

En effet, sur le moyen terme, il n’existe sur le Dow Jones aucune résistance majeure avant les plus hauts de 2007, à 14 198 points.

Ces plus hauts avaient précisément été inscrits le 11 octobre 2007. Le contexte économique était alors meilleur mais avait déjà commencé à se dégrader depuis mai 2007, alors que la crise des subprime faisait parlait d’elle. La plupart des indices européens ont d’ailleurs fait leur plus haut cette année-là en mai ou en juin.

Pourtant, avant qu’une correction majeure ne s’enclenche, cela prend souvent du temps et l’indice américain a continué à faire de nouveaux plus hauts jusqu’à la mi-octobre. L’histoire pourrait se répéter ce mois-ci. Un test de cette zone de résistance des 14 100 points sur le Dow Jones sera donc crucial.

Test des plus hauts avant une correction significative ?
Zoomons en prenant un graphique journalier du Dow :

Graphique journalier du Dow Jones
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Suite au dépassement des 13 330 points après la réunion de la Fed du 13 septembre dernier, cette zone des 13 300 points est devenue support à court terme. Tant qu’elle soutient les cours, rien ne s’oppose à un test des 14 100 points.

Est-ce que cela améliorerait la configuration de l’indice pour la suite des événements ? A mon avis, non : les indices américains sont probablement dans un vague 5 en décompte elliottiste.

Le plus difficile reste de déterminer la fin de cette vague et je pense que nous devrions voir échouer sur le Dow sous la zone des 14 198 points. Cette dernière accélération de court terme serait alors la fin d’un mouvement haussier et devrait ensuite céder la place à une correction significative.

Quel potentiel de baisse ?
Rappelez-vous. De 2007 à 2009, le Dow a été divisé par deux ! Est-ce que je m’attends à une correction de cette ampleur dans les mois qui viennent ? Non. Par contre, je pense que la correction sera significative. Elle devrait nous ramener au minimum sur les 12 000 points, partant donc de la zone des 14 100. Cela fait environ 15% de baisse à jouer (et si vous utilisez un levier 7 sur des turbos, comme je le fais en général, cela vous donne un potentiel de gain de 105% !)

Les 12 000 points correspondent aux plus bas de l’année et au retracement de 23,6% depuis les plus bas de 2009 sur le Dow. Ils seront donc un support majeur.

Ensuite, si cette zone était cassée d’ici la fin de l’année voire le début de l’année prochaine, la voie serait ouverte pour un retracement des… 10 000 points (-29%) ! Mais nous n’en sommes pas là.

Pour ce mois d’octobre, il s’agira donc surtout dans les prochaines semaines d’être attentif à un test de la résistance des 14 100 points, ce qui nous donnera à n’en pas douter des opportunités sur les turbos.

Mots clé : - -

Sebastien Duhamel
Sebastien Duhamel

Laissez un commentaire