Le dollar australien au plus haut. Vendez !

Rédigé le 30 mars 2011 par | Matières Premières Imprimer

Volatilité extrême Je ferai plus court aujourd’hui, car la tenue du salon de l’Analyse Technique a bousculé quelque peu mon agenda. Mais je tenais tout de même à évoquer avec vous le mouvement le plus spectaculaire de la semaine sur le Forex : celui du dollar australien qui, après avoir chuté en dessous de la parité la semaine passée, est, à l’inverse, revenu tester ses plus hauts aujourd’hui.

Un potentiel de baisse énorme Clairement, en regardant de près les fondamentaux, et même si l’Australie a une économie dite dynamique, les choses se compliquent pour la devise qui, avec un taux à 4,75% a un fort potentiel de correction. Ne serait-ce que du fait des différentiels de taux d’intérêt qui vont aller en se réduisant, balayant ainsi certaines approches de carry trading.

La semaine dernière, la baisse déclenchée par le sinistre au Japon, semblait acquise. Mais finalement, ce n’était qu’une diversion ! Car les marchés ont rapidement corrigé cet excès… par un autre excès.

Une aubaine ! Si techniquement la situation est différente de la semaine dernière, sur le fond rien n’a changé ; bien au contraire, ce rebond est salutaire.

Car la baisse du dollar australien est inévitable à moyen terme face à des devises comme l’euro ou la livre sterling, et même le dollar américain. Ceci pour des raisons fondamentales que le consensus ignore pour le moment.

Un rebond qui prépare notre offensive Alors oui, ce rebond est salutaire à deux points de vue :

Nous assisterons alors à une rupture, qui viendra tout simplement balayer quelque stops loss et provoquer une panique chez les spéculateurs. Puis viendra enfin le moment où, les acheteurs n’ayant plus personne en face d’eux, se demanderont ce qu’ils font là ?

Mon scénario… Ils regarderont les choses telles qu’elles sont :

Ensuite tombera la conclusion : le potentiel de hausse est épuisé, au moins à moyen terme.

La vague de baisse sera sans doute proportionnelle à la violence de la hausse.

Techniquement, restez la main sur la gâchette C’est certain, ce trade sur la paire AUD/USD n’est pas pour les émotifs.

Entrez aujourd’hui à la vente (short) sur le dollar australien pourrait vous coûter quelques nuits de mauvais sommeil dans les prochaines semaines.

Regardez le graphique du dollar australien/dollar américain :

Graphiques: AUD/USD Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

La moyenne mobile à 200 jours, que j’évoquais il y a une semaine, a servi de support très précisément à la paire.

A l’heure où j’écris ces lignes, le dollar australien est au-dessus de 1,0200.

Nous surveillerons donc dans les prochaines heures le comportement vers 1,0252. Si la cassure ne se confirme pas rapidement, nous pourrons alors nous préparer à jouer la rupture de la moyenne mobile à 100 jours en rouge sur le graphique qui se situe aux environs de la parité (1,00).

Articles du même auteur Le rééquilibrage pourrait être violent : trouvez refuge en Suisse ! Livre sterling : Gagnez 4 fois votre mise !

L’objectif minimum est un retour sur le support à 0,95$ soit près de 500 pips!

Vous l’aurez compris, les prochains jours vont être décisifs, gardez la main sur la gâchette et rejoignez-nous sur le Forex.

Première parution dans l’Edito des Matières Premières & Devises le 25/03/2011 : http://www.edito-matieres-premieres.fr/1554/devises/forex-dollar-speculateurs-pips.html

Jérôme Reviller
Jérôme Reviller

Passionné de finance et autodidacte, Jérôme Revillier dirige aujourd’hui une société de gestion spécialisée sur le marché des changes. Il collabore avec des investisseurs particuliers avertis, des institutionnels ou encore des hedge funds cherchant de la performance absolue.

Vous pouvez croiser Jérôme sur des salons comme Actionaria, le salon du Trading ou le salon de l’Analyse Technique – il parcourt aussi la France, la Suisse et la Belgique pour rencontrer les investisseurs et leur faire partager son approche bien particulière des marchés.

Laissez un commentaire