Le DAX, un indice fort, en route vers les 2 700 points ? (2)

Rédigé le 12 février 2009 par | Autres indices Imprimer

Je vous expliquais dans mon article de mardi dernier combien le DAX était pour moi un indice fort, indicateur de tendance des marchés européens, et qu’il fallait absolument le surveiller pour anticiper l’orientation du CAC 40.

Voyons d’un point de vue technique ce qu’il y a à en tirer.

◊ Quelle est la situation actuellement ? Voici la situation graphique du DAX de ces derniers mois avec le graphique ci-dessous :

Situation graphique du DAX de ces derniers mois

Comme on le voit, le DAX a connu une première séquence de forte correction des 8 000 points en 2007 jusqu’aux 6 000 points à l’été 2008, avant de rebondir pendant quelques mois et de connaître une nouvelle chute violente jusqu’en novembre dernier, proche des 4 000 points.

Depuis, le DAX se situe dans un « expanding triangle » (ou triangle élargi), comme la plupart des indices mondiaux, avec une borne basse proche des 4 100 points, sur une pente ascendante, et une borne haute autour de 4 980 points cette semaine, sur une pente descendante.

Cette configuration est typiquement une figure de continuation — bref une figure de consolidation de la baisse de ces derniers mois, mais dont la sortie la plus probable est une sortie par le bas, dans le sens de la continuation de la tendance majeure, baissière à moyen terme.

Tendance immédiate à la hausse et un test de la borne haute du triangle à 4 980 est probable, sûrement dès la semaine prochaine, après un rebond qui afficherait plus de 20% depuis fin janvier.

A court terme toutefois, la tendance est haussière,

Les indicateurs mathématiques, à l’image du MACD, et surtout le RSI à 14 jours, s’installent clairement dans un canal haussier depuis octobre 2008, et qui a récemment dépassé sa zone de neutralité des 50%, confirmant une accélération à la hausse la semaine dernière. Ce même RSI devrait d’ailleurs arriver proche du haut de ce canal en même temps que le DAX sera proche de sa résistance oblique baissière autour de 4 980 points, ce qui renforce la pertinence de cette résistance pour les prochains jours.

Dans le cas le plus improbable, nous sortirions de ce triangle à la hausse, et l’objectif légitime serait alors la zone des 6 000 points, ancien support majeur de l’été 2008. C’est là le scénario optimiste.

◊ Mais une sortie de triangle par le bas Mais vous l’aurez compris, ce n’est pas mon hypothèse favorite pour cette année, et l’analyse technique nous dit que le plus probable est que nous ne parvenions pas à sortir de ce triangle par le haut. A l’inverse donc, un nouvel échec au niveau de la borne haute entamerait une nouvelle correction vers les 4 100 points. Ensuite, si ce niveau est cassé… l’objectif serait alors d’environ 2 700 points !

◊ … en route vers les 2 700 sur le DAX… A moyen terme, cela ne correspond pas à un support graphique horizontal fort, mais juste en dessous, on trouve les plus bas d’octobre 2002 à 2 548 points (et bien sûr les 2 188 points, bas de mars 2003). Je pense donc que la zone 2 550/2 700 serait l’objectif de sortie par le bas du triangle en cours, et mon objectif pour cette année est donc de 2 700 sur le DAX.

Certes, cela peut paraître impressionnant, et cela correspond à une baisse de 40% par rapport aux cours actuels. Mais c’est une analyse à moyen terme, et un objectif pour les mois qui viennent qui n’a rien de déraisonnable avec la volatilité actuelle, lorsque l’on peut perdre 20% puis gagner 20%, comme nous l’avons fait depuis le début de l’année.

◊ … en route vers les 2 400 sur le CAC 40 ! Pour ceux qui se demanderaient encore quelles seraient les conséquences à moyen terme pour notre indice franco-français, si le DAX atteignait cet objectif, le CAC devrait avoir cassé son point bas de 2003 à 2 400 points. Mais cela ne signifie pas forcément que le DAX le fera à plus long terme…

Nous en reparlerons en 2010 !

Mots clé : - -

Sebastien Duhamel
Sebastien Duhamel

Laissez un commentaire