Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Le cours du Nikkei le 21 septembre prochain ? Demandez-le à la BoJ !

Rédigé le 23 août 2016 par | Analyses indices, Asiatiques, Autres indices, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Le cours du Nikkei le 21 septembre prochain ? Demandez-le à la BoJ, elle le connaît déjà !

Une petite stat à méditer… Selon une enquête de Bloomberg, la banques centrale du Japon (BoJ) détient, à elle seule, plus de 60% des ETF « actions japonaises » (situation unique au monde). Elle achète également en masse des ETF libellés en euro et en dollar.

Mais plus vertigineux encore : elle détient désormais 25% de la capitalisation du Nikkei 225.

A titre de comparaison, la totalité des banques françaises réunies (chacune poursuivant sa stratégie propre) ne contrôlent même pas un quart des actions du CAC40.

Pour mémoire, lorsqu’un seul opérateur détient 10% de la capitalisation d’un actif et 20% des dérivés (s’il est le seul dans ce cas), les spécialistes considèrent qu’il exerce un « contrôle de fait » sur les cours de cet actif ou de l’indice sous-jacent.

Il n’y a plus de marché

Au-delà de 20%, cela devient un monopole… il n’y a plus de « marché », l’acteur majoritaire fixe les cours comme bon lui semble, les mécanismes de l’offre et la demande sont abolis.

Avec 60% des ETF qu’elle détient, la BoJ peut déjà indiquer le cours du Nikkei qu’elle juge adéquat pour le jour de l’équinoxe d’automne ou du solstice d’hiver.

Vous avez dit « économie de marché » ? Mais quelle « économie » (250% de déficit) ? Et de quel « marché » parlons nous ?

Mots clé : - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la lettre Pitbull

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter 

Laissez un commentaire