Le CAC40 ne sait pas quoi suivre

Rédigé le 28 janvier 2016 par | Cac 40 Imprimer

Eh bien voilà… la Fed n’a rien dit de nouveau. Pas d’assouplissement, pas de réconfort, pas de mots doux, de promesses d’un lendemain meilleur. Elle a juste noté le ralentissement de l’économie américaine au dernier trimestre 2015. Alors après avoir fait l’effort de se maintenir en équilibre, les marchés US ont finalement lâché l’affaire en fin de séance.

Du coup, aujourd’hui, le CAC40 ne sait trop sur quel pied danser. Le marché est aidé par la bonne orientation des futures US (après sa publication hier soir en after hour, Facebook est à ce stade attendu en hausse de plus de 10% à l’ouverture) ainsi que par la bonne orientation du pétrole… Mais rien de sensationnel. Disons que l’on s’accroche pour rester à l’équilibre.

Sur le CAC, c’est donc le haut de canal descendant journalier qui est désormais l’objectif : la zone des 4430/4450 points.

cours CAC40

A l’inverse, une rechute sous les 4320 points inviterait à la prudence face au risque d’extension baissière vers les 4285 points.

Mots clé :

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire