Le CAC joue avec le feu

Rédigé le 12 octobre 2018 par | Analyses indices, Cac 40, Indices, sociétés et marchés Imprimer

Après une semaine de fort décrochage, les indices européens semblent calmer le jeu ce vendredi matin.

Hier, nouvelle journée en déroute pour le CAC40 qui continuait de chuter lourdement : le CAC a clôturé sur une baisse de 1,92%, perdant plus de 6% depuis notre analyse CAC40 de vendredi dernier.  Le titre était d’ailleurs bien senti : « Règlement de compte à OK Corral » car effectivement, ça a « flingué » sur les marchés !

Dans ce genre de secousse, quand tout semble partir en vrille, la meilleure chose à faire reste de s’accrocher à son plan de trade et à ses cadrages des zones « clés ». Surtout, il faut évacuer l’aspect émotif (je sais que ce n’est pas facile, mais l’on ne peut trader correctement et efficacement que sans sentiment) et agir la tête froide, de manière rationnelle.

Pour vous aider à ne pas paniquer, à garder le rationnel en tête et à agir sur des niveaux précis et ciblés, nous vous avons rédigé un « flash spécial » hier. Le message principal était que la zone des 5100 / 5150 pts était la zone support majeure : tant qu’elle n’était pas cassée, c’était « Do Not Panic (yet) »

Donc après un plus bas à 5101.90 points vers 17H, le CAC s’est repris. Les supports fonctionnent pour le moment. Les bulls vont évidemment essayer de défendre ce niveau à tout prix.

Explications (rapides) pour bien comprendre pourquoi ces 5100 points sont la zone de démarcation du champ de bataille entre acheteurs et vendeurs.

À court terme, le CAC devrait rebondir pour combler le gap

Graphe Bourse CAC40

Cliquer sur l’image pour agrandir

Vendredi dernier, le CAC se situait à 5 395 points, en plein milieu du « range » (boite bleue) dont le support croisait le support oblique (vert). Je vous disais de (1). Temporiser et (2). Vous méfier car j’anticipais une sortie par le bas de ce range.

Ce qu’il s’est passé. Le CAC40 a enfoncé le support du range et le support oblique qui tenait les cours depuis 2017.

Heureusement, le support suivant, celui des 5100 points, tient bon (pour l’instant). Il a été touché très précisément, ce qui a donné lieu au rebond de ce matin. Désormais, à court terme, le CAC40 devrait revenir combler le gap des 5 200 points (voir zoom). Mais les US ont intérêt à pousser cet après-midi !

En vue long terme, cette zone de support des 5100 points correspond aussi au passage du support (doubles segments verts) du canal haussier.

Donc ce devrait être un point de rebond… Mais…

Cliquer sur l’image pour agrandir

Mais attention : les grandes manœuvres commenceront la semaine prochaine avec le début de la vague des publications trimestrielles. Pour le moment le CAC40 est en mode « consolidation ». Pas en mode retournement, donc rien de bien méchant.

Mais selon l’humeur du marché… selon que les grosses mains voudront faciliter les élections de mi-mandat ou, au contraire, mettre des bâtons dans les roues à Trump (fort possible)… et selon leur appréciation des résultats dans un contexte de resserrement monétaire de la Fed, de guerre commerciale et de ralentissement de la croissance mondiale… tout est possible sur ces niveaux.

Petit rappel également : lundi prochain, Bruxelles validera ou non le budget italien… dossier éminemment politique mais qui risque de nous réserver des surprises (je vous renvoie d’ailleurs aux dossiers de Simone Wapler sur le sujet pour mettre en place des stratégies de protection).

Je vous rappelle donc la ligne de conduite du trade : surtout, ne jamais anticiper. Baliser le terrain pour être prêt à agir rapidement, mais ne pas faire de pari dans un sens ou dans un autre.

Allez, tenez bon. Nous sommes là aussi pour vous guider !

Bon week-end

Italie… vers un bail out européen, ou l’éclatement de l’eurozone ?

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Mots clé : - -

Un commentaire pour “Le CAC joue avec le feu”

  1. Voilà, c’est fait: CAC40 à 5095,98 en clôture vendredi 12 octobre 2018.
    Je reprends donc votre paragraphe énoncé ci-dessus:
    « Pour vous aider à ne pas paniquer, à garder le rationnel en tête et à agir sur des niveaux précis et ciblés, nous vous avons rédigé un « flash spécial » hier. Le message principal était que la zone des 5100 / 5150 pts était la zone support majeure : tant qu’elle n’était pas cassée, c’était « Do Not Panic (yet) »  »

    Elle est finalement cassée. La question est donc, doit-on paniquer ? Ou bien attendre encore une autre cassure puis une autre puis une autre puis ………………………………….J’arrive toujours pas à comprendre d’où viennent ces affirmations. Je parie qu’il ne va rien se passer même après cette cassure soit-disant symbolique.

Laissez un commentaire