NEWS 915: le CA de Groupe Guillin ralentit

Rédigé le 8 novembre 2011 par | Mid et Small Caps Imprimer

Le spécialiste de l’emballage, Groupe Guillin, a enregistré sur les neuf  premiers mois de l’année une progression de 16,1% de son chiffre d’affaires à 318,7 mero. Mais la hausse aurait pu être plus importante sans la hausse timide de 5,1% au T3.

Groupe Guillin (FR0000051831) reste stable ce matin. Il faut dire que l’action n’est vraiment pas chère aux cours actuels avec un PER de 5 et une VE/ROC de 7. Ajoutez également un rendement de 3% : un bon niveau d’entrée ?

Résultat semestriel GROUPE GUILLIN

D’autres avis sur GROUPE GUILLIN

Mots clé : - -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

4 commentaires pour “NEWS 915: le CA de Groupe Guillin ralentit”

  1. Attention à l’effet de base. La progression de 16,1% sur l’année est liée au rachat de Sharp Interpack qui n’était pas intégré au T1 2010. Du coup, le T1 2011 affiche en apparence +41,8%.
    Maintenant, si on regarde à périmètre comparable, on a:
    T1 +7%
    T2 +10,4%
    T3 +5,1%

    Oui, ça ralentit, mais on est loin du crash, surtout avec un T3 dans une conjoncture plus délicate.
    On va vers un CA record, mais la question de la rentabilité reste pendante.
    Ce que je regrette, c’est surtout un communiqué brut de chiffres et sans commentaire de tendance.

  2. Bonjour,
    Je suis parfaitement d’accord sur le fait que les fortes progressions sont liées à de la croissance externe, c’est à dire l’acquisition de la société anglaise Sharp Interepack acquise en avril 2010.
    Mais que l’on raisonne à périmètre constant ou pas, il y a un ralentissement au T3.
    Toute la problématique est de voir comment Groupe Guillin va préserver ses marges. Il me semble qu’après une rentabilité nette de 4,7% en 2010, on doit tabler sur une marge de l’ordre de 4%. La faute à la forte hausse des matières premières.
    Mais l’action reste peu chère comme je l’ai indiqué mardi matin.
    Cordialement,
    Eric Lewin

  3. J’ajoute que la bonne nouvelle est que la décroissance du secteur matériel est bien endiguée depuis 2 trimestres, ce qui est rassurant pour la branche la plus faible du groupe.

  4. Bien en accord avec votre réponse. Plus que le CA qui semble sécurisé, c’est la préservation de la rentabilité qu’il faudra suivre. Il y a la hausse des matières premières. Mais j’aurais aussi aimé davantage de visibilité sur la ventilation géographique de l’activité du groupe, car leur implantation en Espagne et en Italie mérite aussi une surveillance.

Laissez un commentaire