Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Le 2e trimestre 2016 démarre aussi mal que le 1er, voire pire !

Rédigé le 1 avril 2016 par | Analyses indices, Autres indices, Cac 40, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Souvenez-vous des -2,45% du 4 janvier… et bien le CAC 40 affiche maintenant -2,8%, l’Euro Stoxx 50 -2,5%.

Un bon NFP n’empêche pas cette entame de trimestre de ressembler au premier… mais en pire !

Nous soupçonnions que les cours avaient été tirés en début de semaine dans le cadre d’opérations d’habillages de bilan trimestrielles. Nous étions loin de penser que la tendance se dégraderait d’avantage après la publication d’un rapport sur l’emploi américain en tout point conforme aux anticipations, et ne risquant pas de remettre en cause l’attitude dovish de la Fed et le report d’une prochaine hausse de taux au milieu de l’été.

Le rapport mensuel du mois de mars, également connu sous le terme de Non farm payroll (NFP) a recensé +215 000 emplois, comme attendu alors que le taux de chômage remonte de 4,9% à 5%, du fait d’une hausse du contingent des inactifs cherchant du travail.

Une indication intéressante concerne le salaire horaire : tout risque de récession ou de déflation semble écarté puisqu’ils augmentent de 0,3% à 25,43$/l’heure, ce qui porte la hausse des salaires à +2,3% sur 12 mois.

Même à un rythme de +2,5% l’an, il semble peu probable que cela engendre une poussée inflationniste, surtout si le pétrole poursuit sa rechute (il s’enfonce sous les 37$ sur le NYMEX alors que l’Arabie Saoudite enterre les espoirs de réduction de sa production).

Mots clé : - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire