LafargeHolcim, une rétrogradation logique | La Bourse au Quotidien


LafargeHolcim, une rétrogradation logique

Rédigé le 8 juin 2018 par | Analyses indices, Cac 40, Indices, sociétés et marchés, IPO, OPA, opérations financières, Trading, Bourse Imprimer

Eric Lewin vous en a parlé ce matin et il faut croire qu’il avait senti le coup venir. Quelques jours à peine après avoir mis en avant la remarquable santé financière d’Hermès (FR0000052292-RMS), qui « cartonne » lui aussi sur le plan boursier, certes dans l’ombre de ses concurrents du luxe Kering (FR0000121485-KER) et LVMH (FR0000121014-MC), l’autre géant du secteur va en effet rejoindre le CAC40 à compter du 18 juin prochain.

Une récompense logique pour le groupe, quand bien même elle intervient à un moment où le titre consolide (certains diront qu’il était grand temps). Introduit en Bourse il y a 25 ans, Hermès a en effet vu son titre grimper de plus de 26% depuis le début de l’année et bondir de… 115% sur cinq ans. Résultat, la capitalisation de la société dépasse aujourd’hui les 59 Mds€, soit la huitième capitalisation de l’indice vedette, juste derrière… Kering (qui émarge à un peu plus de 61 Mds€).

Le titre LafargeHolcim ne décolle pas

Le choix du comité scientifique des indices implique donc la présence de trois géants du luxe dans le saint des saints. Il se fait aussi au détriment de LafargeHolcim. Il faut dire que, comme l’illustre le graphique ci-dessous, l’action, aujourd’hui largement à son prix avec un VE/Ebitda de 14, patine depuis la fusion entre Lafarge et son compère suisse durant l’été 2015.

LafargeHolcim

Cliquez sur le graphique pour l’afficher en grand

Au surplus, LafargeHolcim a déploré au premier trimestre un recul de 13,4% de son Ebitda au premier trimestre en glissement annuel (-7,7% en comparable).

Dans ce contexte, la décision de reléguer LafargeHolcim dans l’indice CAC Next 20, souvent considéré comme l’antichambre du CAC40, semble pleinement justifiée. Elle n’en revêt pas moins une certaine symbolique car Lafarge avait fait partie des 40 premières sociétés à intégrer l’indice phare aux côtés notamment d’Air Liquide et de Bouygues. Une page se tourne…

CAC40 : une consolidation qui n’est pas du luxe

Mots clé : - -

Guillaume Duhamel
Guillaume Duhamel

Guillaume Duhamel suit l’actualité boursière au quotidien depuis plus de 5 ans. Historien diplômé de l’Université de Paris IV-Sorbonne et journaliste de formation, passé également par le sport et le développement durable, il voue un intérêt particulier aux small et midcaps, ainsi qu’aux secteurs de l’énergie et de l’aéronautique

Laissez un commentaire