La Turquie dans un PEA ? Si, c’est possible !

Rédigé le 7 décembre 2016 par | Autres indices, Cac 40 Imprimer

Aujourd’hui, nous allons souffler un peu par rapport aux marchés que nous traitons tous les jours. Nous allons faire une pause dans le décryptage des taux, des indices, du secteur bancaire, de la non-faillite de BMPS, des records historiques qui n’ont pas de sens…

Je vous propose plutôt un trade original, exotique, et que vous pouvez loger dans votre PEA grâce à un tracker, facile à acheter.

Les trackers (les Exchange Traded Funds – ETF) sont de plus en plus utilisés pour prendre position sur des indices ou des secteurs industriels, des matières premières, des produits de taux – en fait, sur à peu près tout ce que vous pouvez imaginer. Il s’agit d’un produit boursier qui permet de se positionner sur une thématique d’investissement, car il est composé des différents acteurs de cette  thématique. C’est une sorte de panier boursier dans lequel vous avez différents acteurs d’un secteur ; mais au lieu d’acheter les acteurs un par un, vous acheter le panier tout fait. Un peu comme la barquette toute prête des légumes pour pot-au-feu.

Les investisseurs, les hedge funds et même les sociétés de gestion les utilisent couramment pour se diversifier ou même pour avoir accès à des marchés sur lesquels ils ne peuvent pas se positionner directement. Certains trackers permettent même de prendre des positions de vente à découvert – c’est-à-dire de spéculer à la baisse sur l’indice ou le sous-jacent en en question.

Et cerise sur le gâteau, certains sont même éligibles au PEA.

C’est par exemple le cas du Lyxor Turkey PEA (FR0011869395), un ETF qui permet de se positionner sur les 20 plus grosses capitalisation boursières du marché turc. Il est exprimé en Euros et réplique l’indice Dow Jones Turkey Titan 20, que je vous propose maintenant d’analyser.

Le Dow Jones Turkey Titan 20 sur un support, prêt à rebondir

Graphiquement, l’indice turc évolue dans un canal haussier de long terme. A chaque fois que les prix sont venus toucher les bornes de ce canal (support ou résistance), leur réaction en a confirmé la solidité. Actuellement, l’indice Turkey Titan 20 est sur un double support (segment vert et pastille verte) :

TR20 hebdo

Sur ce croisement de support, l’indice turc est en train d’amorcer un rebond. Le potentiel théorique de hausse se situe sur les derniers plus-hauts, soit la résistance horizontale (« R ») qui se situe vers 940 / 950 pts, à un peu plus de 20%.

Par contre, c’est volontairement que je ne vais pas vous donner de niveau exact pour placer un stop.

Pourquoi ? Parce que vous êtes quand même plus de 48 000 lecteurs à la Bourse au Quotidien ! Donc si tout le monde met un stop sur exactement au même niveau, alors vous pouvez être sûr que le market maker (le robot qui assure la liquidité du traker) va venir nous « sortir » à la première occasion.

Mais vous l’aurez compris, le stop devrait se situer sous le support « S ». Je vous laisse le fixer au niveau exact que vous souhaitez.

Je vous propose maintenant de zoomer sur la vue journalière pour trouver un signal de prise de position qui aura une bonne probabilité de valider le début du rebond sur les supports.

Maintenant, pour savoir exactement QUAND prendre position, avec le meilleur timing et pour optimiser notre point d’entrée, nous devons zoomer sur l’U.T inférieure, donc le daily.

Avant d’acheter il faut que l’indice franchisse sa résistance de court terme

Le signal que j’attends pour entrer en position est graphique : j’attends la cassure à la hausse, en clôture, de la résistance du canal baissier (rouge) de court terme.

TR20 dayly

Si l’indice touche le point pivot intermédiaire (P-Int), alors vous pourrez prendre des bénéfices sur la moitié de votre position et remonter du stop sur votre niveau d’entrée. Vous conserverez le solde pour jouer notre objectif final, à 930 pts !

Voilà pour ce petit trade sympa, qui nous sortira un peu la tête du grand délirium boursier actuel !

PS : pour faire suite à mes précédentes analyses sur le CAC40 : nous avions dit que nous revendrions notre couverture BX4 si le CAC40 débordait la résistance des 4600 points. C’est chose faire depuis hier, donc vous pouvez lâcher votre couverture.

Mots clé : - - - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire