La troisième vague tueuse de Coppock est en formation

Rédigé le 26 janvier 2012 par | Apprendre la Bourse Imprimer

« La première blessure ne fera pas mal du tout
La seconde ne provoque que de l’étonnement
La troisième te fera tomber à genoux
Tu commenceras à saigner, je commencerai à hurler »
Propaganda, Duel

Le génial Trevor Horn a créé les Buggles qui nous ont donné Video Killed The Radio Star et créé le concept de clip vidéo pour les chansons. Par la suite, il fera entre autres partie de Yes (« Owner of a lonely heart ») et Art of Noise… mais surtout il fondera le label ZTT Records qui lancera notamment Frankie Goes To Hollywood, Seal et Propaganda. Plus tard il lancera également le duo russe t.A.T.u. et produira Robbie Williams.

La chanson Duel de Propaganda compare les relations sentimentales à un combat singulier ; la première entaille au contrat paraît sans grandes conséquences. Le second coup de boutoir ne provoque pas davantage la panique, mais le troisième coup est fatal ; l’un se vide de son sang, tandis que l’autre jubile…

Il en va de même en finance, où toutes les bonnes choses vont par trois. Aujourd’hui, dans le rôle principal, l’indicateur de Coppock. Lorsque sa courbe prend une forme particulière, elle devient une « vague tueuse » ; après elle, les marchés perdent en moyenne 40% en 20 mois. L’une d’elles vient de se former…

Le S&P 500 a subi 8 vagues tueuses au cours des 83 dernières années, selon les observations de Dominic Picarda, qui tient une chronique dans le Financial Times. A chaque fois, une chute monumentale a suivi ; -40% en 20 mois en moyenne.

Ces vagues se forment sur l’indicateur de Coppock, que son inventeur Edwin Coppock a construit dans l’optique de prévoir les retournements de marché – les transitions vers des phases haussières en particulier.

Son indicateur prend en compte le taux de variation du marché sur 14 mois, le taux de variation sur 11 mois et une moyenne mobile ajustée sur 10 mois de la somme de ces deux grandeurs. Pour dire les choses de manière simple : un marché haussier est annoncé lorsque l’indicateur passe au-dessus de la ligne du zéro. Inversement, une courbe baissière est une invitation à vendre.

Une vague tueuse commence justement par un signal de vente, puis l’indicateur repart à la hausse sans être passé sous la barre du zéro… avant de se retourner une nouvelle fois, pour de bon, et de s’enfoncer dans les profondeurs. Moins 40% en moyenne, je vous le rappelle ; or une vague tueuse de pigeons a commencé à se former en 2010.

Graphique:Coppock indicator
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Les cycles de marché sont marqués par une volatilité de plus en plus féroce ; c’est probablement la conséquence de la politique des autorités monétaires, qui s’entêtent à faire marcher la planche à billets à plein régime. Sachant que davantage d’argent adossé à rien sera imprimé si les indices basculent trop profondément, les investisseurs sont simplement encouragés à prendre davantage de risques.

La première vague de la bulle Internet n’a pas fait mal, puisque tout le monde s’est réfugié dans la seconde, une bulle immobilière formée par l’argent aussi gratuit que factice. La troisième, actuellement en phase de putréfaction, pourrait mettre à genoux les pigeons qui ne s’y seront pas préparés. Les initiés, dont je fais partie, s’apprêtent à pousser le cri de la victoire. La vie est une chanson, comme l’observait si justement Mère Teresa…

OUI, la crise ravage toujours les marchés européens ;
OUI, la volatilité est difficile à gérer pour les investisseurs particuliers ;
OUI, il est peu probable que vous arriviez à faire des gains seul dans ce contexte…

Une solution existe pour ne plus se laisser balader par les marchés. Une solution qui a déjà permis à certains de nos lecteurs d’engranger des gains rapides de 44,05%… 10,36%… 31,67%… 76,05%… en quelques jours seulement !

Soit vous ne changez rien et vous prenez le risque de vous faire broyer par la volatilité. Soit vous décidez d’utiliser vous aussi cette solution et de bénéficier ainsi d’outils spécialement conçus pour profiter de cette volatilité. Tous les détails sont ici !

Mots clé : -

Marc Mayor
Marc Mayor

Marc Mayor est le fondateur et président d’Inside ALPHA, une entreprise helvétique spécialiste des approches financières éliminant le risque de marché (investissements dits « ‘neutres au marché »). Depuis plus de 10 ans, Marc analyse avec humour et sagacité le comportement des initiés de la Bourse, notamment dans les colonnes de sa rubrique hebdomadaire « Le Coin des Insiders », qui paraît chaque vendredi dans le quotidien financier L’Agefi (Suisse).

Auteur à succès, il préside aussi un cycle régulier de conférences réunissant des investisseurs, tant professionnels que privés, notamment sur le thème des métaux (de base ou précieux) et de l’énergie (fossile, nucléaire ou renouvelable).

Un commentaire pour “La troisième vague tueuse de Coppock est en formation”

  1. […] Je vous laisse lire la suite sur la Chronique Agora.. […]

Laissez un commentaire