La Riksbank passe son taux négatif de -0,35% à -0,50%

Rédigé le 11 février 2016 par | Autres indices, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

La Riksbank, la Banque centrale suédoise, réduit de 15 points supplémentaires son taux de prise en pension (rémunération des liquidité excédentaires des banques). Mais comme celui-ci était déjà négatif de -0,35%, il passe à -0,50%.

La Riksbank en mode « vers l’infini et au-delà »

Il n’est désormais plus question de rémunération mais bien de confiscation. En Suède, les banques doivent payer pour prêter à l’Etat et ça va leur coûter de plus en plus cher.

En effet, la Riksbank se met en mode « Vers l’infini et au-delà » : elle promet d’aller encore plus loin dans la spirale mortelle des taux négatifs, de spolier encore plus durement les épargnants (certaines banques envisagent de ponctionner les dépôts à vue, de facturer la conservation des liquidités), qui en revanche doivent payer plein pot les agios quand ils sont à découvert.

Mais que voulez-vous ? Dans un monde où les indices gagnent 2% le mercredi pour en reperdre -4% le jeudi, il reste préférable de perdre 1/365e de 0,5% plutôt que de détenir des actions qui coulent à pic !

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire