Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


La relance et la mansuétude sur les dettes excessives pronée par Obama, c’est NEIN !

Rédigé le 16 novembre 2016 par | Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Les médias ne parlent pas des émeutes en Grèce

Barack Obama a fait escale à Athènes hier (mardi 15 novembre). Ce qui lui a fourni l’occasion de lancer un vibrant plaidoyer en faveur des politiques de relance – pour résoudre un passage à vide de la croissance – par opposition au « tout austérité », dont l’exemple le plus ultime est précisément la Grèce, avec l’anéantissement économique et social de ce pays par la Troïka (nouvelles émeutes dans Athènes, silence gêné des médias européens qui n’ont pas relayé les nombreux incidents).

Peut-être Barack Obama a-t-il nourri secrètement l’espoir que ce discours fasse écho chez ceux qui maintiennent le sac de plastic (remboursement coûte que coûte de la dette) sur la tête de la Grèce, mais il n’a manifestement pas été entendu par l’austère Wolfgang Schaüble (qui s’est peut-être senti visé) qui vient de réaffirmer il y a quelques minutes « qu’il n’est pas question d’envisager un seul instant un allègement de la dette grecque ».

Mots clé : - - - - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire