La réélection de Dilma Roussef sanctionnée par les marchés

Rédigé le 27 octobre 2014 par | Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

La réélection de Dilma Roussef lourdement sanctionnée par la bourse de Sao Paulo avec un plongeon instantané de -5%. Les marchés misaient sur l’élection d’Aecio Neves, le favori des Etats-Unis (et pro-américain assumé) qui avait déjà indiqué que la future politique économique serait menée par l’ex-Président de la banque centrale brésilienne.

La ligne poursuivie était très claire : réduction des déficits et maîtrise de l’inflation (de nombreuses manifestations très médiatisées avant le « Mondial » avaient pour motif l’envol des tarifs des transports en commun ou de l’eau courante).

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire