La rapide réponse de la BCE à l’agent Varoufakis

Rédigé le 3 février 2015 par | Autres indices, Toutes les analyses Imprimer

Yanis « 007 Perpetual Bond » Varoufakis ne laisse pas l’oligarchie européenne indifférente !

La BCE fait déjà savoir qu’elle refuse toute restructuration de la dette grecque, comme le ministre des finances grec l’a récemment proposé, et qu’elle détient tandis que le Président de l’Eurogroupe déclare que la Grèce doit gagner la confiance des partenaires et créanciers européens avant d’entamer des discussions sur la reconfiguration de sa dette.

Enfin, plus comique encore, Michel Sapin affirme que la Troïka -en train de voler en éclats- demeure le principal interlocuteur de la Grèce… ce qui signifie que Yanis Varoufakis n’a pas grand chose à espérer des discussions bilatérales avec les uns ou les autres (et encore moins à attendre s’il tente d’opposer les uns aux autres… comme si le ministre grec avait besoin d’enfoncer le clou dans une Europe qui s’entre-déchire déjà depuis 6 ans).

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire