Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


La Pomme et les Quatre sorcières

Rédigé le 16 septembre 2016 par | Actions, Analyses indices, Autres indices, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Hier, Wall Street a terminé en assez nette hausse aidé par la nouvelle progression d’Apple et par une nouvelle baisse des anticipations de hausse de taux de la Fed la semaine prochaine.

En effet, après des statistiques décevantes dans les ventes de détail et la production industrielle en août, les probabilités d’un resserrement monétaire la semaine prochaine sont tombées à seulement 12% (contre 20% hier matin).

En cette séance des quatre sorcières, on surveillera cet après-midi aux Etats-Unis, l’évolution du CPI (indice des prix à la consommation) en août ainsi que l’indice de confiance des consommateurs du Michigan au mois de septembre.

Au niveau corporate

Hier soir en after-hour, le géant des logiciels Oracle (US68389X1054) a déçu. Des résultats trimestriels inférieurs aux attentes ainsi que des prévisions prudentes pour le trimestre en cours font que le titre est attendu en baisse cet après-midi à Wall Street.

En Europe ce matin, Deutsche Bank (DE0005140008) ouvrait en forte baisse alors que l’on apprenait que les Etats-Unis réclament 14 milliards de dollars à la banque allemande dans le cadre d’un litige lié à la vente de titres adossés à des créances immobilières (MBS). Cela pesait sur les bancaires françaises comme Société Générale ou BNP Paribas dans les premiers échanges ce matin.

Pour le reste, on retiendra que Lafarge Holcim a placé avec succès une émission obligataire d’un montant de 400 millions dollars. Au niveau des valeurs moyennes, Cegedim a abaissé son objectif de d’Ebitda pour cette année après une baisse des marges au premier semestre. Dans le même temps, la société de services pour le secteur de la santé a toutefois révisé, à la hausse cette fois, son objectif de chiffre d’affaires pour cette année. Enfin, Stentys a réduit ses pertes au premier semestre (résultat net déficitaire d’un peu plus de 4 millions d’euros, en réduction de 24% par rapport au premier semestre 2015).

Du côté des recommandations de broker

HSBC est passé à l’achat sur Tarkett avec un objectif de cours porté de 30 à 35 €. Dans la chimie, ce même broker est à « conserver » sur Arkema avec un objectif de cours de 87,50 € et à l’achat sur Solvay (valorisé à 125 €).

Dans le secteur des spiritueux, Bank of America Merrill Lynch a repris le suivi de Pernod-Ricard à l’achat en visant 121 € et de Remy Cointreau à « sous-performance » en visant 72 €. Dans le secteur bancaire, Crédit Suisse est à « surperformance » sur Crédit Agricole et Natixis et a par contre un avis « neutre » sur BNP Paribas et Société Générale.

Berenberg a abaissé son conseil sur Hermès « d’achat » à « conserver ». A noter sinon que Casino était pénalisé par l’abaissement de l’objectif de cours de Société Générale (qui ne vise plus que 46 € contre 52 € auparavant).

Mots clé : - - - - - - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire