La phrase qui tue (made in BCE)

Rédigé le 21 avril 2016 par | Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

C’est à mon avis la phrase du jour !

J’évacue la petite querelle entre Mario Draghi et Wolfgang Schaüble au sujet de la politique ultra-laxiste de la Banque centrale européenne (BCE) pour revenir sur l’argument qui tue !

La phrase qui tue de la BCE

« Chaque fois que la crédibilité de la BCE est mise en cause, cela induit une réponse monétaire plus intense ».

Autrement dit, chaque fois que quelqu’un ose prétendre et démontrer que « ça ne marche pas », la BCE double la dose en espérant un résultat différent.

Et à ceux qui jugeraient cette stratégie aventureuse, voire imbécile, la BCE oppose un argument imparable : d’autres font comme nous, voire pire… donc aucune raison de ne pas les imiter !

Imaginez-vous un directeur marketing dont la stratégie basée sur de coûteux spots TV qui font un flop venir expliquer à son client annonceur qu’il faut juste doubler le nombre d’écrans publicitaires parce qu’un concurrent a fait pareil (avec le même insuccès).

Hors de question d’envisager de consacrer le budget à une campagne de relations publiques, ou de bandeaux sur internet : on continue comme ça et ceux qui pensent qu’on pourrait faire autrement sont des idiots.

Que croyez-vous que ferait le client annonceur ?

Votez :

  1. Sortir le carnet de chèque et rajouter 3 zéros.
  2. Rompre le contrat avec cette buse et communiquer autrement.

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire