La moitié du S&P500 a publié… et tout le monde a gagné !

Rédigé le 3 février 2015 par | Big caps, Toutes les analyses Imprimer

C’est tellement beau qu’il faut prendre une photo !

Et oui, la barre des 250 résultats trimestriels sur les 500 qui composent le S&P vient d’être franchie ce mardi vers 15H et, tenez-vous bien, ce sont pas moins de 78% (oui 78% !) des entreprises US qui affichent des profits supérieurs aux estimations.

Alors soit nous assistons à un miracle économique, soit à un enfumage qui devient comique !

Car franchement, pourquoi payer des analystes qui se trompent plus de 3 fois sur 4 sur les résultats des entreprises ?

Mais la grosse ficelle, vous la connaissez par cœur : les attentes des professionnels sont systématiquement sous évaluées… sauf que dans ces proportions, cela devient grotesque (la moyenne historique, c’est de 63 à 66%).

En revanche, les chiffres d’affaires (que l’on ne peut gonfler à coup de « share buyback » — rachats de titres cache misère) eux ne mentent pas. Malgré une sous-évaluation militante, ils ne sont que 54% à dépasser les estimations… et les entreprises se montrent très prudentes pour l’année 2015.

Les consommateurs n’ont plus d’argent, et ce que la baisse du pétrole leur permet d’économiser, ils l’épargnent.

De toutes façons, plus de 50% des Américains ont du mal à boucler leur fin de mois !

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire