Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


La machine à liquider les portefeuilles se remet en marche

Rédigé le 14 juin 2016 par | Actions, Analyses indices, Autres indices, Cac 40, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

La secousse boursière est sévère. Personne ne l’a vue venir (les indicateurs de volatilité étaient pratiquement sur leurs planchers annuels mardi dernier) et les vieux réflexes qui consistent à vendre les dossiers les plus liquides refait son apparition.

La machine à liquider les portefeuilles se remet en marche

Des titans de Wall Street ont commencé à subir des dégagements lundi soir. C’est au tour des grands noms du CAC40 de subir une vague de réduction de l’exposition au compartiment action, avec notamment Total et Sanofi à -2,6%, -2,8%, Orange et Engie (-2%), LVMH et BNP Paribas (-1,75%)… Tous ces titres figurant dans le Top 10 des capitalisations françaises.

Une fois que les robots auront suffisamment écrémé – quantitativement – les portefeuilles, ils devraient s’attaquer aux valeurs vulnérables au ralentissement de la croissance (secteur auto)… Mais peut-être la priorité va-t-elle être accordée à la liquidation des valeurs bancaires, de plus en plus en délicatesse avec leur business model maintenant que les taux longs deviennent négatifs sur le Bund.

Mots clé : - - - - - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire