La loi du triangle

Rédigé le 11 décembre 2008 par | Matières Premières Imprimer

C’est une histoire de triangle qui se joue cette semaine sur le Forex.

Et c’est la monnaie européenne qui nous offre deux figures chartistes très intéressantes.

Si vous parcourez un peu les sites spécialisés, vous avez pu y découvrir beaucoup de choses sur le triangle que forme à l’heure actuelle l’EUR/USD.

Une chose qui aurait pu échapper à certains, c’est que la même forme est en train de se former sur l’EUR/JPY.

Place donc aux graphiques.

Une figure solide sur l’EUR/USD

Sur un graphique H4 de la paire EUR/USD, on voit très bien la formation en triangle qui se dessine.

Cette figure est la plus aboutie des deux que je vous présente ici pour deux raisons :

– nous avons déjà eu trois appuis qui supportent la ligne de tendance supérieure ;

– désormais nous entrons dans la deuxième moitié du triangle qui est la plus propice à une sortie marquée.

Avant de déterminer les points importants pour les prochains mouvements grâce à cette analyse, il faut savoir également se servir des graphiques pour en déduire la psychologie du marché et le biais psychologique des intervenants.

Je le répète souvent, mais n’oubliez jamais que les graphiques ne sont que la modélisation des sentiments bull ou bear des traders.

EURUSD

L’euro sur un point de support important

Cette figure nous indique clairement une position d’attente du marché. L’amplitude des cours diminue.

On constate également que la tendance (imaginez la bissectrice de ce triangle) est proche d’être plate.

Ma première conclusion sera donc simple : l’euro, après sa période de forte baisse pourrait avoir trouvé un support solide pour initier un premier rebond.

Comme je le laissais déjà entendre la semaine passé dans L’Edito Matières Premières & Devises, alors que l’euro ne cotait pas encore 1,28, le retour au dessus de 1,30 est désormais engagé.

Un autre triangle sur l’EUR/JPY

Et là où ça devient intéressant, c’est que la monnaie unique a un comportement symétrique face au yen.

Vous aurez donc compris la signification de cette figure en lisant la première partie de cet article.

Je m’attacherai ici à tirer de nouvelles conclusions propres à la paire elle-même.

EURJPY

La corrélation avec les actions renforcée

On sait la corrélation du yen avec l’aversion du risque sur les marchés actions.

La formation d’une figure de même nature sur les deux paires principales liées à l’euro nous amène à en conclure que l’EUR/USD lui aussi est désormais très lié à l’évolution du risque sur les marchés et nous donne une piste d’explication sur les réactions assez étranges face aux chiffres des semaines passées.

Les niveaux à surveiller pour la fin de semaine

Aujourd’hui, nous connaîtrons les chiffres de l’emploi, la balance commerciale et vendredi, les très importantes ventes de détails aux Etats-Unis.

Il y aura de quoi donner du grain à moudre aux marchés actions et donc l’impact sur le Forex pourrait nous offrir une sortie assez forte de nos triangles.

Concernant l’EUR/USD, le prochain niveau de résistance se situe vers 1,3060 (résistance mensuelle) qui pourrait conduire vers 1,3250 qui constitue un bon objectif pour entrer long.

Sur l’EUR/JPY, il faudra attendre une sortie du triangle (rouge) et le passage au-dessus de 123,47 qui pourrait être soutenu par une amélioration sur les indices mondiaux, nous conduirait vers 1,2580.

Alors n’oubliez pas, le triangle est désormais obligatoire dans votre voiture pour vous prémunir des risques de sur-accidents, mais sur le Forex, il peut aussi être utile à vos investissements !

Mots clé : - -

Jérôme Reviller
Jérôme Reviller

Passionné de finance et autodidacte, Jérôme Revillier dirige aujourd’hui une société de gestion spécialisée sur le marché des changes. Il collabore avec des investisseurs particuliers avertis, des institutionnels ou encore des hedge funds cherchant de la performance absolue.

Vous pouvez croiser Jérôme sur des salons comme Actionaria, le salon du Trading ou le salon de l’Analyse Technique – il parcourt aussi la France, la Suisse et la Belgique pour rencontrer les investisseurs et leur faire partager son approche bien particulière des marchés.

Laissez un commentaire