La hausse du PIB US masque une chute des profits réels des entreprises !

Rédigé le 25 novembre 2014 par | Big caps, Toutes les analyses Imprimer

Le PIB américain est revu… à la hausse, de 3,5% vers 3,9%. C’est à peu près le seul scénario qui ne recueillait aucun suffrage… mais ce serait le résultat heureux de la baisse du prix des carburants (qui restitue du pouvoir d’achat aux consommateurs) et d’une hausse plus forte qu’estimé des dépenses de construction (+2,2%).

Et nous ajouterons que les dépenses d’armement du Pentagone ont retrouvé leur rythme de croisières des années d’intervention militaire au Proche-Orient… et c’est de nouveau le cas en Syrie/avec des drones très coûteux.

Mais un autre chiffre devrait nous alerter sur les bienfaits de cette « croissance » inespérée : d’après les chiffres du Département du Commerce, les bénéfices des entreprises US avant impôt subit une sévère décrue au 3e trimestre, à +2,1% en rythme annuel (à 43,8 Mds$) contre +8,4% au second trimestre (à 164Mds$).

Voilà la preuve incontestable de ce que nous dénonçons depuis des mois : la progression des dividendes n’est soutenue que par les rachats de titres qui dopent artificiellement les profits distribués (et ce « bonus » n’est le plus souvent que de l’argent emprunté).

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire