La "force" des marchés ? Non : les marchés sont une farce ! | La Bourse au Quotidien


La « force » des marchés ? Non : les marchés sont une farce !

Rédigé le 18 mai 2018 par | Analyses indices, Cac 40 Imprimer

Porte-avion Clemenceau

Crédit : Julien Carnot

Les ficelles algorithmiques sont tellement grosses qu’elles deviennent désormais aussi visibles que les câbles d’amarrage d’un porte-avion.

Nous avons ainsi assisté entre 11h45 et midi très précisément à l’arrachage en mode « funiculaire » de l’Euro Stoxx 50 de 3 572 jusque vers 3 595 points. Une hausse de 23 points – ou 0,65% – en l’espace d’un quart d’heure et sans aucune « actualité » susceptible d’influencer les marchés…

Celle-ci a néanmoins permis d’obtenir un cours de compensation du contrat mai à 3 590, un objectif très certainement prédéterminé depuis plusieurs jours voire de nombreuses semaines.

Manipulations de cours

En d’autres temps, cette manipulation grossière – non, le terme « grotesque » est plus adapté – aurait pu faire l’objet d’enquêtes de la part des autorités boursières.

Elles y ont renoncé depuis longtemps afin de ne pas indisposer les « sherpas » (les banques systémiques et une poignée de fonds de pension format titan) qui assurent le chiffre d’affaire quotidien (80%, voire davantage) sur les marchés… Tant et si bien qu’au bout du compte les cours ne signifient plus rien, sauf pour les quelques manipulateurs/initiés qui peuvent dérouler leurs stratégies obéissant à des impératifs très éloignés de la vocation des marchés à déterminer une « valeur pertinente » des actifs.

Il reste que tout le monde se réjouit de cette parodie de marché, surtout quand elle propulse sans aucune raison le CAC40 GR de 14 500 points vers un nouveau record absolu – le huitième consécutif – de 14 590.

+90 points de bonus en 15 minutes, c’est littéralement « cadeau » pour les spéculateurs intraday… Que du bonheur !

CAC : Même pas peur ! Sérieusement ?

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

2 commentaires pour “La « force » des marchés ? Non : les marchés sont une farce !”

  1. j’ai 85 ans je suis avec vous depuis au moins 10 ans c’était très sympa car vous étiez 2 ou 3 et je vous suiviez tous les jours assidument . Maintenant vous etes trop nombreux je suis toujours abonnée à la lettre PEA avec ERIC LEWIN mais votre directrice depuis 2 ans je n’achète plus rien vu qu’elle prévois toujours des catastrophes comme pour le 14/06/18 et pourtant vos collégues prévoient des achats . Que devons nous faire attendre le 15 juin .?
    Je vous souhaite beaucoup de bonheur dans la Société AGORA

  2. en Bourse depuis 1998,

    du grand spectacle digne du Bonneteau ….. ( voila ce qu’est devenu la bourse , pitoyable ! )

    Bien Comprendre que les « happy days sont derriére nous », voila pourquoi on amuse l’investisseur en lui faisant croire que les arbres montent jusqu’au ciel ……

    par le pouvoir de l’Intégrale, ils seront TOUS cocu -)

Laissez un commentaire