La Fed n’a pas fait réagir les marchés

Rédigé le 28 juillet 2016 par | Actions, Analyses indices, Autres indices, Big caps, Cac 40, Indices, sociétés et marchés, Matières Premières, Mid et Small Caps, Toutes les analyses Imprimer

Cher lecteur,

La réunion de la Fed d’hier soir n’a pas beaucoup changé la donne. Janet Yellen a opté pour un logique statu quo. Elle a cependant jugé que les risques sur l’économie américaine diminuaient à court terme.

Aujourd’hui, les publications d’entreprises se poursuivent.

Dans l’Hexagone, Schneider Electric (FR0000121972) a relevé ses objectifs annuels grâce aux mesures de réductions de coûts prises en amont.

Technip (FR0000131708) a augmenté ses ambitions pour l’exercice en cours, tout en se montrant relativement optimiste quant à l’orientation du secteur.

Total (FR0000120271) était également bien orienté après avoir annoncé qu’il dépasserait son objectif annuel d’économies de coûts.

Danone (FR0000120644) était recherché après avoir relevé son objectif de marge opérationnelle courante pour 2016.

Hors CAC, on retiendra la hausse de Nexans (FR0000044448), le fabricant de câbles ayant renoué avec les bénéfices au premier semestre (+30 M€). Une bonne nouvelle quand on se souvient de la perte au premier semestre 2015.

Pour le reste, les réactions de marché sont plus nuancées.

Carrefour (FR0000120172) a publié des comptes globalement conformes aux attentes. BNP Paribas (FR0000131104) évoluait aussi de manière nuancée (elle a dégagé un bénéfice net meilleur que prévu au premier semestre tandis que l’évolution de la banque de détail s’est montrée décevante).

Renault (FR0000131906) se montrait par ailleurs hésitant malgré la publication d’une marge opérationnelle record au premier semestre.

JC Decaux (FR0013065182) chutait après avoir fait état de perspectives très prudentes suite au Brexit.

Du côté des recommandations de broker, plusieurs relèvements d’objectifs sur les valeurs, ayant publié leurs trimestriels la veille, sont à noter.

Peugeot (FR0000121501) tout d’abord. Exane BNP Paribas a ainsi relevé de 10,60 € à 13,30 € son objectif de cours sur le constructeur automobile tandis que Barclays l’a porté de 16 à 18 € et que JPMorgan a augmenté le sien de 18 à 20 €. JPMorgan a aussi relevé sa cible sur Airbus (en visant désormais 47 € contre 45,50 € auparavant).

Capgemini (FR0000125338) a également droit à plusieurs ajustements favorables. De la part de Goldman Sachs (qui vise désormais 110 € contre 97 € auparavant) ainsi que d’UBS (cible fixée à 96 € contre 90 € au préalable).

Enfin, UBS et Barclays ont relevé leurs cibles sur STMicroelectronics (NL0000226223), respectivement de 5 € à 6,20 € et de 5,50 à 6 €.

A Wall Street, après les comptes de Facebook, salués hier soir par une hausse du titre de plus de 6% en after-hour, on surveillera ceux d’Amazon et d’Alphabet (ex-Google). Et, pour la partie macroéconomique, les inscriptions hebdomadaires au chômage sont au programme de notre après-midi.

Mots clé : - - - - - - - - - - - - - - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire