Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


La Fed n’a aucune idée de ce qu’elle fait

Rédigé le 19 septembre 2016 par | Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Dans sa dernière intervention, à Jackson Hole, Janet Yellen a déclaré que les outils existants de la Fed (QE, taux d’intérêt nuls, « forward guidance ») suffiraient pour gérer la prochaine récession et qu’aucune nouvelle approche n’était nécessaire. En ce qui la concerne, tout va bien à la Fed, c’est « business as usual ».

Le 30 août, j’avais donné mon analyse de la réaction du marché suite à ce type de discours, en me basant sur notre système IMPACT :

« Comme d’habitude, les marchés ont réagi à l’une des interprétations possibles immédiatement après le discours (à cause des robots scannant les textes et des algorithmes de trading) : en l’occurrence la partie hawkish. Mon je pense que dans un deuxième temps, ils vont se focaliser sur la partie dovish du discours et revenir là où ils étaient ».

Basiquement, j’attendais un « tour pour rien » au niveau des taux et des marchés financiers : une réaction initiale hawkish (anticipation de taux plus hauts, dollar fort, or en baisse), suivie par un rapide retournement (mouvement inverse sur les supports mentionnés précédemment).

Regardez les deux graphiques suivants. Ils débutent il y a un peu plus d’un mois, le 8 août. La courbe bleue représente un ETF qui réplique l’indice Dollar de Bloomberg. La courbe jaune est l’ETF aurifère GLD.

Suivez ces courbes sur le mois précédent et vous verrez instantanément où je veux en venir :

L’ETF (qui retrace le cours de l’once) a plongé à 124,75 $ le 31 août juste après l’intervention de Janet Yellen… et a rebondi à 129 $ depuis : l’once d’or a flanché sur les 1309 $ le 1er septembre, pour rebondir aussitôt sur les 1345 / 1350 $ actuellement, niveau où il avait commencé la séquence.

L’ETF du dollar Spot a eu le mouvement inverse : début sur les 25,90, envolée sur les 26,40 puis retombée à 25,90, ce qui réplique le mouvement du Dollar Spot de Bloomberg (à 1,166 juste avant le discours, envolée puis retour à 1,168 à ce jour).

L’or et le dollar ont connu des mouvements violents, pour une si courte période de temps ; les investisseurs ont été pris en tenaille, mais rien d’essentiel n’a changé sur ces deux outils de mesure importants… malgré toute la « matière grise » déployée dans les médias, les analyses les plus pointues, et les titres accrocheurs dans les journaux.

160919_usd_goldVous devez absolument garder cela en tête : seules les tendances de fond des fondamentaux économiques sont à prendre en compte ; pas le bruit des marchés au quotidien. La Fed n’a aucune idée de ce qu’elle fait. Elle est vraiment en mode expérimentation en ce moment et même certains membres de l’institution commencent à l’admettre. Les jeux de jambe et contre-pieds au jour le jour ont de moins en moins d’importance. La vision long terme donnée par les fondamentaux mènera à la victoire des positions que nous avons dans Alerte Guerre des Devises avec une belle performance.

Et sur le front des fondamentaux, les nouvelles ne sont pas bonnes. Mes indicateurs de récession commencent à virer au rouge. La croissance US est juste au-dessus de la ligne qui la sépare de la récession actuellement, et pourrait glisser vers une récession technique officielle d’ici les prochains mois.

Nous avons mis de côté toute possibilité de hausse de taux en septembre ou en novembre il y a un bon moment déjà. Maintenant, on dirait bien qu’une hausse de taux en décembre n’arrivera pas non plus. La croissance n’est tout simplement pas là pour soutenir une telle décision. Si une réelle récession apparaît, la Fed devra envisager une baisse de taux, puis une stratégie de « forward guidance », puis un éventuel QE. C’est exactement ce dont a parlé Yellen à Jackson Hole.

Ceci est haussier pour l’or et baissier pour le dollar (car les marchés prennent encore actuellement en considération une probabilité assez importante de hausse de taux). A court terme, l’absence de hausse de taux sera haussière pour les actions. Mais quand le marché actions va réaliser que l’« argent facile » ne pourra pas mener les prix bien plus hauts et que la réalité économique c’est la récession et un atterrissage brutal… nous pourrions avoir une correction de 30% ou plus des marchés actions.

Les prochains mois promettent d’être excitants car les investisseurs vont réagir à un changement important des forces en présence dans la guerre des devises : l’émergence du dollar faible. Comme toujours, nous mettons à jour notre système IMPACT avec les nouvelles informations pour vous permettre d’être en avance sur le reste du marché.

Mots clé : -

Jim Rickards
Jim Rickards
Rédacteur en chef de Strategic Intelligence

James G. Rickards est le rédacteur en chef d’Intelligence Stratégique, la toute nouvelle lettre d’information lancée par Agora Financial aux Etats-Unis. Avocat, économiste et banquier d’investissement avec 35 ans d’expérience sur les marchés financiers de Wall Street, Jim est également l’auteur de Currency Wars et de The Death of Money, deux ouvrages devenus best-sellers du New York Times. Enfin, Jim est également chef économiste pour le fonds d’investissement West Shore Group.

Il est également rédacteur en Chef de Trades Confidentiels et Alerte Guerre des Devises.

En savoir plus sur le service d’Intelligence Stratégique.

Laissez un commentaire