La Fed continue à menacer d’augmenter les taux

Rédigé le 29 août 2016 par | Actions, Analyses indices, Autres indices, Big caps, Cac 40, Indices, sociétés et marchés, Mid et Small Caps, Toutes les analyses Imprimer

Vendredi, on retiendra de l’allocution de Janet Yellen à Jackson Hole une tonalité relativement hawkish… (mais vraiment très relativement étant donnée l’amélioration très relative de l’économie US ; Philippe Béchade décortique le discours et la position de la Fed avec brio ci-dessous).

Retenons que, sans pour autant s’engager sur une date précise d’un prochain relèvement, Janet reste en ligne avec cet objectif de hausse des taux (pour le coup, rien de nouveau sous le soleil).

Ce que la Fed a dit à Jackson Hole

Mais en réalité, c’est surtout le discours du numéro 2 de la Fed, Stanley Fisher, qui a marqué les esprits et conduit Wall Street à se replier en seconde partie de séance. Dans une interview qui a suivi dans l’immédiat l’intervention de Janet Yellen, le vice-président de la Fed a indiqué que les propos de la Présidente de la Fed n’écartaient en aucun cas un nouveau relèvement dès le mois de septembre – et pourquoi pas d’autres d’ici la fin de l’année !

Encore jugée très peu probable au début de l’été, la hausse des taux dès septembre selon les contrats futures a ainsi grimpé à 42% de probabilité depuis vendredi soir (contre seulement 22% encore en début de semaine dernière).

Autant dire ici que les chiffres de l’emploi US sur le mois d’août (à suivre vendredi) seront essentiels pour la Fed.

Conséquences sur les marchés

La conséquence sur les marchés a été un net renforcement du billet vert face à l’euro (la parité EURUSD est retombée autour des 1,12 $ en ce début de semaine contre 1,13 $ en moyenne la semaine dernière).

160829_EURUSD

Ce mouvement est encore plus marqué face au yen. La paire USDJPY est ainsi remontée au-delà des 102 JPY ce matin grâce à un autre soutien : les déclarations du gouverneur de la BoJ.

La banque centrale du Japon : un autre son de cloche ?

Toujours à l’occasion de Jackson Hole, Monsieur Kuroda a indiqué que la BoJ n’hésiterait pas à assouplir davantage sa politique monétaire afin de relancer l’inflation dans le pays. Position donc diamétralement opposée à celle de la Fed. On a donc logiquement un yen qui s’affaiblit face au dollar… et le Nikkei qui prend plus de 2% du Nikkei ce matin.

160829_USDJPY

En ce lundi, les marchés britanniques resteront fermés pour le Summer Bank Holiday, et pour l’instant, la tendance des indices en Europe est relativement indécise. Logique : d’un côté, le reflux de l’eurodollar est en soutien de nos exportateurs ; de l’autre, cela pèse sur le compartiment des matières premières (cf. les baisses de Vallourec ou d’Arcelor Mittal).

Actualité corporate

Statistiques macroéconomiques

On surveillera cet après-midi les chiffes de la consommation US (dépenses et revenus des ménages) sur le mois de juillet. Le consensus Bloomberg attend ici une hausse de 0,3% de la consommation (après +0,4% en juin) et de +0,4% pour les revenus (contre +0,2% en juin).

Le CAC 40 ne prend pas de risque

160829_CACLe CAC hésite encore ce matin autour des 4 400 points et reste enfermé dans son range intraday (rectangle rosé).

Continuez à surveiller la sortie de cette zone avec, en cas de cassure des 4 360 points, un risque d’accélération des dégagements (principe d’effet « boule de neige » des stops qui sautent en simultané) vers les 4 300 points. Ainsi le gap ouvert le 5 août dernier serait comblé.

A l’inverse à la hausse, le franchissement des plus-hauts de vendredi ouvrirait la voie aux 4 475 points dans un premier temps.

Mots clé : - - - - - - - - - - - - - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire