La faillite du fonds de DSK

Rédigé le 30 octobre 2014 par | Big caps, Toutes les analyses Imprimer

Le suicide de l’associé israélien de Dominique Strauss Kahn, Thierry Leyne, avait fait le buzz il y a une semaine.

Cette fois-ci, la structure co-dirigée par l’ex-patron du FMI (Assaya Assets Management) est en perdition et placée sous le régime des faillites au Luxembourg, après tout juste un an d’existence (DSK a démissionné de Leyne/Strauss Kahn il y a 15 jours mais cela ne change rien aux difficultés et au surendettement qui se sont accumulées ces derniers mois).

Beaucoup de commentateurs glosent sur des fonds levés en Russie, au Soudan (du « Sud », celui qui a la pire réputation)… mais le véritable étonnement provient de ce qu’un hedge fund géré par une sommité, un homme qui passe pour un grand initié et qui conseille des gouvernements (pour ne pas citer DSK), fasse faillite.

Étrange quand certains fonds d’investissements se targuent de réaliser 99,9% de coups gagnants alors que leurs gérants n’ont aucune compétence économique… mais seulement mathématiques.

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire