La dette grecque à 5 ans est partie à 4,95%

Rédigé le 11 avril 2014 par | Matières Premières Imprimer

Un joli rendement garanti par la planche à billets de Mario Draghi. Pourquoi s’en priver ? Difficile de savoir qui était acquéreur : des fonds spéculatifs anglo-saxons essentiellement selon Les Echos, fonds qui seraient prêts à revendre sachant que la dette a été sursouscrite (il y a eu plus d’acheteurs que de titres proposés).

Cette dette va donc changer de mains.

Priez pour qu’elle n’arrive pas dans votre contrat en euro d’assurance-vie, dans vos sicav monétaires, dans vos livrets super rémunérés, dans la trésorerie de vos fonds d’investissement… Car le cas de la Grèce est loin d’être bouclé : le pays refera faillite. Les intérêts c’est bien joli, mais encore faut-il revoir son capital et ça c’est beaucoup moins certain.

Mots clé : -

Simone Wapler
Simone Wapler
Rédactrice en Chef de Crise, Or & Opportunités et de La Stratégie de Simone Wapler

Simone Wapler est ingénieur de formation. Elle a travaillé dans le secteur de l’ingénierie aéronautique. Cette double casquette ingénieur/analyste financier est un véritable atout qu’elle met au service des abonnés.

Elle aborde les marchés avec l’œil du professionnel, de l’ingénieur, de l’industriel, et non celui du financier.

Son expertise, notamment dans le secteur des métaux de base et des métaux précieux, lui donne une longueur d’avance, une meilleure compréhension des vrais tenants et aboutissants du marché des ressources naturelles — un marché par ailleurs en pleine expansion, dont Simone Wapler connaît parfaitement tous les rouages, notamment au niveau de l’offre et de la demande.

Pour en savoir plus sur Crise, Or & Opportunités et La Stratégie de Simone Wapler.

Visitez le site officiel de Simone Wapler : www.Simone Wapler.fr

Laissez un commentaire