La croissance US achetée à crédit, c'est 500 Mds$ par mois, et ça devient un plancher ! | La Bourse au Quotidien


La croissance US achetée à crédit, c’est 500 Mds$ par mois, et ça devient un plancher !

Rédigé le 2 mai 2018 par | Indices, sociétés et marchés, US Imprimer

Les indices reviennent flirter avec leurs records absolus pour saluer l’entame du mois de mai et probablement la dernière annonce du Trésor américain, qui va augmenter le montant de ses adjudications mensuelles au cours des prochains mois et qui envisage de diversifier son offre en émettant des bons (T-Bills) à 2 mois et des « Tips » à 5 ans (emprunts indexés sur l’inflation, ou Treasuries inflation protected securities).

Mais la taille des adjudications sur des maturités classiques (de 2 à 30 ans) va s’amplifier au cours des trois prochains mois, alors que février et mars avaient déjà atteint des montants records (le Trésor américain a emprunté 488 Mds$ sur les 3 premiers mois de l’année, +1 000 Mds$ depuis septembre 2017), vu les largesses budgétaires de l’État fédéral envers les plus riches.

Le cap des 500 Mds$ d’émissions par trimestre va être franchi d’ici la fin du 1er semestre, et pourrait ne jamais repasser sous ce seuil… d’ici la prochaine méga-crise.

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire